Histoire

Comment les Latino-Américains redéfinissent les États-Unis

La communauté hispanique se trouve au centre des débats sur l’immigration aux États-Unis. Très bien intégrée à la société américaine, sa montée en puissance préfigure des mutations culturelles et démographiques à venir. Jeudi, 28 juin

De Rédaction de National Geographic

Candidat puis président, Donald Trump a largement stigmatisé la population hispanique des États-Unis, dans le but de faire valoir sa politique antimigratoire.

Pourtant, aujourd’hui plus que jamais, les Latino-Américains sont au cœur de l’identité nord-américaine. Cette population, provenant de nombreux pays situés au sud des États-Unis, ainsi que des Caraïbes et d’Espagne, a été multipliée par six depuis 1970. En 2016, elle a atteint environ 57,4 millions de personnes, soit près de 18 % de l’ensemble de la population, selon le Bureau du recensement (USCB) des États-Unis.

Aujourd’hui, les Latinos sont particulièrement bien intégrés à la société américaine. On les retrouve à tous les niveaux de l’économie et à des postes à responsabilité dans leurs collectivités, notamment dans les conseils municipaux.

N’en déplaise aux conservateurs, l’ensemble des minorités deviendra majoritaire aux États-Unis d’ici le milieu du XXIe siècle. Dans ce contexte de mutations culturelles et démographiques, le poids de la communauté latino-américaine sur la vie politique du pays s’accentuera sans doute dans les années à venir.

 

Dans le numéro de juillet 2018 du magazine National Geographic, un grand reportage sur les Latinos-Américains des États-Unis.