Découverte d'une centaine d'objets de l'âge du Bronze dans l’Allier

Près de Gannat, dans l’Allier, une équipe d’archéologues a découvert des centaines d’objets métalliques datant de l’âge de Bronze dans une grande bâtisse fortifiée.

Publication 8 sept. 2021, 17:01 CEST
En août 2021, des archéologues de l'Université de Toulouse ont mis au jour une quantité impressionnante ...

En août 2021, des archéologues de l'Université de Toulouse ont mis au jour une quantité impressionnante d'objets de l'âge du Bronze. 

Photographie de Pierre-Yves Milcent

« Les objets sont dans un excellent état de conservation. La plupart sont intacts et leur surface n'est recouverte que d'une très fine couche d'oxyde de cuivre » s'enthousiasme Pierre-Yves Milcent, maître de conférences à l’Université Jean Jaurès de Toulouse après la découverte d’une centaine d’objets de l’âge du Bronze.

Des parures, des outils, des têtes de hache, des bijoux... la trouvaille présente une variété d’objets « volontairement et soigneusement » enfouis. Cette découverte est exceptionnelle car il est rare pour des archéologues de retrouver les objets dans leur contexte d’origine. Cela permet de mieux comprendre comment et pourquoi ils ont été enterrés à cet endroit.

De nombreux habitats fortifiés étaient construits à l’âge du Bronze - vers 800 avant J.C.- mais les archéologues ont rarement découvert des dépôts organisés d’une telle ampleur dans les habitats fortifiés. Ce dernier est donc devenu l’habitat de l’âge du Bronze livrant le plus grand nombre d’objets métalliques en France, et l’un des plus riches d’Europe.

Parmi les objets de l'âge du Bronze retrouvés, certains présentent des états de conservation exceptionnels. 

Photographie de Pierre-Yves Milcent

L'âge du Bronze - entre 2 200 et 800 avant J.-C. en France - est une période clef de la protohistoire de l'Europe occidentale. Encore relativement mystérieuse, elle commence à livrer les caractéristiques principales des sociétés qui ont vécu après l'âge du Fer.

La grande majorité des objets retrouvés proviennent de productions régionales, mais d'autres viennent de plus loin. « Nous avons retrouvé des perles en verre d'Italie du Nord, des perles en ambre de la Baltique mais aussi des haches originaires du sud-est de l'Angleterre » ajoute l’archéologue.

Tomographie d'un contenu de dépôt retrouvé près de Gannat dans le Sud de l'Allier. 

Photographie de Pierre-Yves Milcent

« L’analyse portera notamment sur la composition du métal et son origine » précise Pierre-Yves Milcent quant au devenir de ces objets. « Les prélèvements en bloc des dépôts nous permettent de conduire des fouilles très fines des objets en laboratoire » poursuit-il.

Après inventaire, documentation et analyse, il est prévu que les objets intègrent une collection publique, celle du Musée Anne de Beaujeu à Moulins, où ils feront l'objet d'une exposition.

Les fouilles ne font que commencer et permettront de vérifier des hypothèses émises durant l’année 2020. Les chercheurs estiment que des milliers d’autres objets seraient présents dans la région. Les recherches d’artefacts dans le sud de l’Allier vont donc se poursuivre.

« Le but est de caractériser l'histoire d'une microrégion clef pour la compréhension de la Protohistoire de l'Europe tempérée » conclut l’archéologue.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.