Découverte de l'épave de l'U.S.S. Indianapolis, navire de guerre de la Seconde Guerre mondiale

Les recherches menées par le milliardaire Paul Allen ont conduit à la localisation du croiseur au fond de la mer des Philippines.

Le navire de guerre U.S.S. Indianapolis a été coulé par un sous-marin japonais en 1945.
Le navire de guerre U.S.S. Indianapolis a été coulé par un sous-marin japonais en 1945.

Mise à jour : Paul Allen est mort le 15 octobre 2018. Cofondateur de Microsoft et fils d'un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Paul Allen finançait une équipe de recherche qui a passé des années à arpenter les fonds marins à la recherche d’épaves de navires datant du conflit mondial. Son équipe a notamment découvert les épaves du U.S.S Lexington ainsi que du plus grand cuirassé au monde, le Musashi. David Mearns, scientifique marin qui avait travaillé avec Paul Allen a déclaré dans un email adressé à National Geographic : « L’intérêt de Paul dans l’exploration marine et les épaves était très personnel. Il lui venait de l’engagement de son père dans la Seconde Guerre mondiale. En se consacrant à sa passion et en faisant preuve de curiosité, il a invité le monde à se joindre à ces explorations palpitantes par l’intermédiaire des ordinateurs qu’il avait aidé à créer. Il a permis, grâce à ses importantes découvertes et la mise en lumière d’une période de l’histoire navale, que le sacrifice de ceux qui ont servi leur pays ne soit pas oublié. »

 

Samedi 19 août, après des décennies de recherches infructueuses, l'épave du croiseur lourd U.S.S. Indianapolis a été découverte au fond de la mer des Philippines.

Selon le milliardaire et co-fondateur de Microsoft, Paul Allen, en charge de l'expédition, les chercheurs ont localisé les vestiges du navire à 5 500 mètres de profondeur. « Un chapitre essentiel de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale se ferme », a-t-il écrit sur Twitter. « J'espère que cela permettra aux survivants et aux familles de tourner la page ».

L'Indianapolis a coulé le 30 juillet 1945, 12 minutes seulement après avoir été touché par des torpilles tirées par un sous-marin japonais. Le naufrage de l'Indianapolis et le calvaire subi par les survivants du navire constituent l'une des pires catastrophes navales de l'histoire américaine.

Sur cette image qui aurait été prise à bâbord du navire, on constate le numéro 35 peint sur la coque.
Sur cette image qui aurait été prise à bâbord du navire, on constate le numéro 35 peint sur la coque.

Il y avait près de 1 200 marins à bord et environ 300 sont morts lorsque le navire est descendu. Impossible d'assurer les radeaux de sauvetage, les survivants ont été laissés à la dérive dans la mer philippine infestée de requin. La déshydratation, la famine et l'intoxication au sel ont été responsables de centaines d'autres décès. Les requins océaniques à punaises blanches et les requins tigres ont également attaqué les hommes vulnérables.

La marine américaine ne s'est pas rendue compte du retard de l'Indianapolis au port d'escale suivant et n'a donc jamais envoyé d'équipe de secours. Seuls 317 membres d'équipage ont survécu grâce à un avion qui survolait la zone et les a repérés.

Depuis 1960, les rescapés organisent des réunions dans la ville d'Indianapolis, aux États-Unis. À l'occasion du 70e anniversaire du naufrage, qui a eu lieu il y a deux ans, quatorze des 31 rescapés encore en vie se sont réunis. « Le souvenir est encore si vivace ; je le vois, je le sens », explique Edgar Harrell. « C'était il y a 70 ans, mais c'est comme si c'était hier. »

Une image prise par un véhicule téléguidé montre le dessous d'une ancre sur lequel on peut lire « U.S. Navy » et « Norfolk Navy Yard ».
Une image prise par un véhicule téléguidé montre le dessous d'une ancre sur lequel on peut lire « U.S. Navy » et « Norfolk Navy Yard ».

L'été dernier, un historien de la marine a mis la main sur des archives indiquant la localisation du navire onze heures avant son naufrage, une découverte capitale qui a mené les recherches de Paul Allen dans la bonne direction. Plusieurs recherches antérieures, dont une menée par National Geographic, n'étaient pas parvenues à trouver le navire. Selon l'historien Richard Hulver, aucun signal de détresse de la part de l'Indianapolis n'a jamais été reçu et il n'existait aucune archive de l'emplacement du naufrage du navire.

En mars 2015, l'équipe de chercheurs dirigée par Paul Allen avait découvert le Musashi, un cuirassé coulé par les forces américaines lors de la Seconde Guerre mondiale. Il se trouvait dans les eaux philippines, à environ un kilomètre de profondeur.

Cette photo de l'épave a été prise depuis un véhicule téléguidé.
Cette photo de l'épave a été prise depuis un véhicule téléguidé.

L'équipe du milliardaire a utilisé les données historiques découvertes l'année dernière ainsi que des véhicules téléguidés pour trouver l'épave au sein d'une zone de plus de 1 550 kilomètres carrés. D'après la marine américaine, l'équipe de chercheurs transmettra une visite vidéo en direct de l'épave au cours des prochaines semaines.

« Je suis très heureux que le navire ait été retrouvé. Nous attendions cet événement depuis 72 ans maintenant », s'est réjouit Arthur Leenerman, l'un des rescapés de l'Indianapolis âgé de 93 ans, dont les propos ont été rapportés par USNI News. « J'espérais depuis des années qu'on mette la main dessus. Les souvenirs tristes risquent de resurgir pour les proches des naufragés mais je pense que cela les aidera également à tourner la page. »

Cette image de l'épave montre l'un des deux guindeaux de l'ancre à l'avant du navire.
Cette image de l'épave montre l'un des deux guindeaux de l'ancre à l'avant du navire.
Lire la suite