Découverte : La plus grande grotte sous-marine du monde abrite des reliques mayas

Des restes de paresseux géants et de proto-éléphants ont été trouvés au milieu de restes humains brûlés et d'artefacts en céramique dans le système de grottes de Sac Actun, au Mexique.

De Elaina Zachos
Photographie de Ma Cristina García C / Ministre de la culture mexicaine, sur Twitter

Le mois dernier, les chercheurs du Great Maya Aquifer Project ont annoncé la découverte du plus grand système de grottes sous-marines du monde, dans le Yucatán, après avoir réalisé que deux systèmes de grottes gigantesques dans la péninsule mexicaine étaient en fait connectés. Ils dévoilent aujourd'hui les résultats de leurs recherches au grand public.

« Cette immense grotte est aujourd'hui le site archéologique submergé le plus important au monde», a déclaré l' archéologue sous-marin et explorateur National Geographic Guillermo de Anda à National Geographic. « Plusieurs périodes historiques coexistent dans ces grottes : les premiers colons d'Amérique, la faune de l'ère glaciaire, et bien sûr, les Mayas. »

 

DES RESTES HUMAINS

Les chercheurs estiment que le niveau d'eau dans le réseau de cavernes Sac Actun long de 346 km a probablement fluctué au fil du temps, fournissant une source d'eau indispensable pendant les périodes de sécheresse sévère. Les niveaux d'eau auraient ainsi augmenté de plus de 91 m à la fin de l'ère glaciaire, inondant le système de grottes et préservant les restes de la mégafaune disparue. Les Hommes ne vivaient pas dans les grottes, mais les visitaient probablement pour s'approvisionner en eau.

Les archéologues sous-marins ont mis au jour des restes de paresseux géants, des proto-éléphants appelés gomphothères et des ours, âgés d'environ 15 000 ans, ainsi qu'un sanctuaire érigé pour les dieux mayas de la guerre et du commerce.

Par ailleurs plus de 120 d'artefacts ont été mis au jour dans les grottes. Parmi eux, des os humains brûlés, des céramiques et des peintures rupestres ont été découverts. Un crâne humain couvert de dépôts de calcaire d'eau de pluie a été daté de plus de 9 000 ans.

Perle rare : des fossiles de paresseux disparus découverts dans une grotte immergée

Les archéologues explorent ces systèmes de grottes depuis des décennies. Ces dernières découvertes viennent s'ajouter aux nombreux artefacts déjà mis au jour dans le monde souterrain aquatique du Yucatán. La longueur très importante du système de Sac Actun rend ces nouvelles découvertes particulièrement remarquables.

« Il est très peu probable qu'il existe un autre site dans le monde présentant de telles caractéristiques, » a affirmé Guillermo de Anda dans un communiqué. « Il y a une quantité impressionnante d'artefacts archéologiques à l'intérieur, et le niveau de préservation est tout à fait remarquable. »

Lire la suite