La Rome antique expliquée aux enfants

Petite introduction aux légendes de la Rome antique à destination des petits et grands enfants.

?️ D'après les récits antiques, Romulus fonda la ville de Rome à l'emplacement du mont Palatin sur le Tibre en 753 av. J.-C. La vie a ensuite prospéré pour devenir une grande et puissante cité qui a régné sur le monde antique.

?️ Selon la légende, Romulus avait un frère jumeau nommé Rémus. Ils ont tout deux été abandonnés lorsqu'ils étaient bébés dans la région de ce qui allait devenir la cité de Rome. Une louve les a découverts et élevés. Devenus adultes, Romulus et Rémus décidèrent de fonder une ville. N'arrivant pas à départager qui des deux donnerait son nom à la ville, ils s'en remirent aux augures, prêtres chargés de prédire la volonté des dieux, qui désignèrent Romulus. Romulus traça alors un sillon sacré pour délimiter la ville. Rémus, pour se moquer de la faiblesse de cette cité qui n'existait pas, enjamba d'un pas le rempart symbolique. Romulus le tua aussitôt pour le punir de cet affront et pour ne pas avoir à partager le pouvoir.

?️ En 117 après Jésus-Christ, l'empire romain incluait toute l'Italie, toutes les terres autour de la Méditerranée et une grande partie de l'Europe, dont la France, l'Angleterre, le Pays de Galles et une partie de l'Écosse.

Carte de l'Empire romain sous le règne d'Antonin le Pieux avec les provinces sénatoriales et impériales de différentes couleurs.
Photographie de Wikicommons

?️ Les Romains sont parvenus à conquérir un tel empire au moyen de leur très grande armée. Les soldats romains pouvaient, dit-on, marcher plus de 40 kilomètres par jour !

?️ Pendant la bataille, les soldats romains ou « légionnaires » lançaient leurs javelots sur leurs ennemis, avant de fondre sur eux munis d'épées. Pour se protéger, ils avaient un bouclier en bois et portaient une armure et un casque en métal.

?️ Les Romains ne passaient pas tout leur temps à se battre. Ils étaient aussi de formidables architectes et ingénieurs ! Ils ont construit des routes, des monuments et des ponts que l'on peut encore admirer aujourd'hui.

?️ Pour acheminer l'eau jusque dans les villes, les astucieux Romains ont bâti des aqueducs, des systèmes de canalisations et de ponts. C'est ainsi que l'eau arrivait dans les toilettes et bains publics !

?️ Les Romains adoraient manger, le plus souvent avec leurs doigts et le plus souvent allongés sur le côté. Ils utilisaient parfois des cuillères, mais jamais de couteau ou de fourchette. Les Romains les plus riches pouvaient s'offrir des mets exotiques comme la viande de cigogne, de perroquet ou de flamant rose.

?️ Les Romains étaient polythéistes, c'est-à-dire qu'ils croyaient en plusieurs dieux. Toute la vie de la cité était réglée sur les prières et les sacrifices faits à chacun des dieux. Neptune, par exemple, était le dieu de la mer. Les Romains le priaient pour les protéger lorsqu'ils partaient en mer. Des temples étaient construits en l'honneur des dieux, et le peuple visitait ces temples pour présenter des offrandes. 

?️ L'un des plus célèbres monuments de la Rome antique est le Colisée, un immense amphithéâtre au coeur de Rome. C'est là que le public se pressait pour assister aux jeux, aux événements sportifs et même aux combats de gladiateurs.

?️ Les vêtements les plus répandus étaient les tuniques, un vêtement ample en forme de T qui s'enfilait par la tête et couvrait le buste, les épaules et le dos. Certains Romains portaient également des toges, vêtement de dessus en laine épaisse réservé aux personnes les plus riches. Ce costume d'apparat nécessitait l'aide d'esclaves pour être drapée, tant l'ajustement était compliqué.

Rome est couverte de neige
Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.