Mexique : découverte de squelettes datant du préclassique mésoaméricain

Dix squelettes ont été retrouvés, tous disposés en cercle et classés par ordre de grandeur.

De Sarah Gibbens
Mexique : découverte de squelettes datant du préclassique mésoaméricain

Au sud de Mexico, dix squelettes viennent d'être mis au jour sur le site archéologique de Tlalpan. Le site est aujourd'hui enclavé dans une zone urbaine bouillonnante d'activité. Les médias locaux expliquent que le lieu de sépulture était caché sous un immeuble qui abritait des salles de classe et des dortoirs pour les membres du clergé. Mais les squelettes, eux, auraient environ 2 400 ans.

Au moins deux des squelettes sont ceux de femmes, et un a été identifié comme un squelette d'homme adulte. Un enfant et un nourrisson ont également été identifié.

Les archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique ont indiqué dans un communiqué que les dépouilles ont sûrement fait l'objet d'un rituel funéraire.

Elles ont en effet été retrouvées disposées en cercle, les unes à côtés des autres avec les os des bras entrecroisés. 

Une vidéo prise sur les lieux par l'Institut montre des restes humains pratiquement intacts émergés du sol.

À partir des première observations, les archéologues ont pu déterminer qu'au moins deux des squelettes avaient des crânes anormalement déformés, comme s'ils l'avaient été intentionnellement. C'est également le cas pour les dents de certains squelettes.

En plus des dépouilles, ont été retrouvés des cajetes, sortes de pots en argile, et des tecomates, bols ronds agrémentés de petites ouvertures circulaires.

L'institut indique que la cause de la mort n'est pas encore très claire : aurait-elle été donnée intentionnellement ?

 

L'ÈRE PRÉCLASSIQUE

La sépulture a été datée d'une période que les archéologues appellent le préclassique mésoaméricain.

Il remonte bien avant l'empire Aztèque qui ne s'est pleinement étendu qu'au début du 16e siècle. Avant que les Aztèques ne dominent la région, c'est une autre civilisation qui occupait les terres. Basée dans les environs de la ville de Teotihuacan, son déclin aurait commencé au 7e siècle.

Mais ce n'est pas la première découverte de sépulture surprenante dans cette région. Lors d'une excavation au nord du Mexique en 2011, des os avaient été retrouvés marqués par des traces de cannibalisme. Et en 2013, plus de 150 crânes associés à une cérémonie de sacrifice ont été découverts.

Découvert en 2006, le village où se situe la sépulture a été daté de la période préclassique. Dès lors, les archéologues ont activement mené des recherches et excavations.

 

ENDURER PUIS DISPARAÎTRE

Dans une interview pour l'institut, Jimena Rivera Escamilla, l'archéologue qui a mené l'extraction, explique que le village aurait existé pendant environ 500 ans.

Cette estimation le situe entre deux périodes majeures de l'histoire du Mexique : la période Ticoman, qui eu lieu entre 400 et 200 avant Jésus-Christ, et la période Zacatenco, entre 700 et 400 avant Jésus-Christ. Avant donc les premières civilisations mexicaines répertoriées.

Les archéologues croient à l'installation d'une population de chasseurs-cueilleurs dans la région avant la période estimée.

Christopher Morehart, archéologue à l'université d'État de l'Arizona, précise que les spécialistes n'ont pas encore trouvé la raison pour laquelle ces première civilisations semblent avoir disparu si vite. Les volcans très actifs de la région sont évoqués comme une explication possible.

D'après Jimena Rivera Escamilla, cette découverte va aider les archéologues à établir les aspects des ces premières sociétés mexicaines.

Lire la suite