Une fresque érotique découverte à Pompéi - Ce que l'on sait

Une fresque dépeignant des ébats entre un cygne et une femme a été retrouvée dans un excellent état de conservation au milieu des ruines de Pompéi, dans l’artère via del Vesuvio.

De Arnaud Sacleux
Une fresque lascive qui a été mise au jour dans la cité archéologique de Campanie. On y voit une scène d’ébats entre le Cygne, en lequel s'est changé Zeus, et la jeune reine spartiate Léda.

Les découvertes se succèdent et ne se ressemblent pas à Pompéi, second site le plus visité d’Italie. Il y a quelques semaines, un graffiti au charbon de bois faisait s’écharper les scientifiques concernant la datation de l’éruption du Vésuve, estimée à l’an 79. Plus récemment, c’est une fresque lascive qui a été mise au jour dans la cité archéologique de Campanie. On y voit une scène d’ébats entre le Cygne, en lequel s'est changé Zeus, et la jeune reine spartiate Léda.

 

UNE FRESQUE REMARQUABLEMENT BIEN CONSERVÉE

La fresque a été découverte dans les vestiges d’une chambre à coucher, dans une maison bourgeoise de Pompéi, cité romaine détruite par l’éruption violente du Vésuve vers l’an 79, aujourd’hui ensevelie. Selon Massimo Osanna, directeur général du site de Pompéi, la maison aurait appartenu à un riche marchand ou un ancien esclave affranchi et soucieux de s’élever socialement.  

La découverte de cette peinture est pour les archéologues une trouvaille remarquable du fait de son état de conservation quasi-intact et de son caractère très explicite. La scène représentée sur le pan de mur illustre un mythe grec très répandu dans l’antiquité, celui de l’accouplement de Zeus avec la reine Léda, l’une de ses très nombreuses conquêtes. On y voit la reine, alanguie, laisser venir l’oiseau à elle sous les draps. La représentation démontre toute l’influence helléniste soutenue par Homère chez les Romains, et notamment ce mythe comme thème récurrent de décoration intérieure de la cité à l’époque.

 

UNE INFLUENCE HELLÉNISTE INCONTESTABLE

Le mythe d’Hélène de Troie est très connu. Homère contait dans l’Iliade que Zeus, le roi des dieux très séducteur, malgré la colère de son épouse Héra, se prit de passion pour la femme du roi Tyndare et se changea en cygne pour la séduire lors d’une visite nocturne. La légende raconte que de cette nuit d’amour, Leda ait pondu deux œufs d’où sortirent Clytemnestre, les jumeaux Castor et Pollux et Hélène, dont l’enlèvement par Pâris déclencha la guerre de Troie. Ce conflit légendaire, dont l’authenticité reste très controversée chez les historiens, est notamment célèbre grâce au Cheval de Troie, ruse d’Ulysse pour infiltrer la cité antique Troyenne à l’aide d’un cheval de bois abritant l’armée grecque.

Ce mythe de Zeus et Léda a grandement inspiré les arts à travers les siècles. D’illustres peintres de la Renaissance comme Leonard de Vinci ou encore Michel-Ange ont représentés à leur manière cette légende, avant d’autres comme Dali ou Rubens.

Lire la suite