Photographie : L'art de l'autoportrait

Avec l'avènement du selfie, la façon dont nous nous représentons a énormément changé depuis l'avènement de la photographie.vendredi 22 juin 2018

La féminité d'une femme s'exprime dans la manière dont elle se coiffe. Sur cette photographie prise au-dessus d'une plaque de verre, je met en avant ma féminité.
La féminité d'une femme s'exprime dans la manière dont elle se coiffe. Sur cette photographie prise au-dessus d'une plaque de verre, je met en avant ma féminité.
photographie de Helene Barbe, National Geographic Your Shot

Un jour calme, je vois environ une vingtaine de selfies en parcourant les réseaux sociaux. Les autres jours, je suis sûre que je peux en voir des centaines.

Lorsque les photographes National Geographic Mark Thiessen et Becky Hale ont participé à la tâche Self-Portrait (autoportrait), je me suis mise à réfléchir. Je l'avoue, je n'étais pas particulièrement emballée par ce projet au début. Au moment de son avènement, j'ai eu quelques idées fausses sur les selfies, notamment concernant leur manque d'originalité (vous ne faites que tourner l'objectif vers vous, pas vrai ?).

Au bout d'un moment, l'autoportrait est devenu bien plus qu'un simple portrait de moi-même. Je commençais à voir au-delà du reflet du miroir, à la recherche de ma seule et unique identité. J'ai compris qu'en essayant de montrer nos multiples facettes, nous mettons en péril notre individualité et il est plus difficile d'accepter que nous sommes uniques. Ces multiples facettes de nous, ce sont ce que j'appelle des « ombres », des doubles, c'est-à-dire ce que nous voulons être, mais que nous ne sommes pas.
Au bout d'un moment, l'autoportrait est devenu bien plus qu'un simple portrait de moi-même. Je commençais à voir au-delà du reflet du miroir, à la recherche de ma seule et unique identité. J'ai compris qu'en essayant de montrer nos multiples facettes, nous mettons en péril notre individualité et il est plus difficile d'accepter que nous sommes uniques. Ces multiples facettes de nous, ce sont ce que j'appelle des « ombres », des doubles, c'est-à-dire ce que nous voulons être, mais que nous ne sommes pas.
photographie de Felicia Simion, National Geographic Your Shot.

Après tout, le selfie est l'une des photographies les plus simples à prendre : de nombreuses personnes, quand elles utilisent leur téléphone, se retrouvent face à l'objectif. Les selfies permettent de montrer sa nouvelle coupe de cheveux ou sa tenue favorite. C'est aussi la solution pour prendre une photo de groupe sans avoir à demander à un inconnu de le faire.

Massimo Bernacchi restaure l'Antinoüs du Belvédère, une statue qui date de l'empereur Hadrien. C'est le pape Paul III qui l'avait acheté pour la Cour de l'Octogone.
Massimo Bernacchi restaure l'Antinoüs du Belvédère, une statue qui date de l'empereur Hadrien. C'est le pape Paul III qui l'avait acheté pour la Cour de l'Octogone.
photographie de Alberto Bernasconi, Musei Vaticani

Qu'ils soient pris à bout de bras ou qu'il s'agisse de notre reflet dans un miroir, les selfies sont aujourd'hui devenus si communs qu'à force d'en voir tous les jours, j'en ai presque oublié la beauté et la vulnérabilité de leur ancêtre. Alors, oui, en passant en revue les différents clichés, nous avons vu des selfies plutôt classiques, qui a n'en pas douter, ont leur place dans cette époque. En deux semaines de projet, un mot que je n'avais pas utilisé depuis longtemps m'apportait un second souffle : l'autoportrait.

Il y a 30 ans, j'ai révélé ma jeunesse et ma beauté. Il y a 30 ans, j'ai acheté mon premier appareil photo et j'ai pris un autoportrait, car je me sentais puissante et nouvelle. Il y a 30 ans, personne ne m'a averti qu'avec l'âge, voir mon corps vieillir me serait douloureux. Ces 30 années sont passées si vite, mais j'ai toujours l'impression d'être la jeune femme de cet autoportrait.
Il y a 30 ans, j'ai révélé ma jeunesse et ma beauté. Il y a 30 ans, j'ai acheté mon premier appareil photo et j'ai pris un autoportrait, car je me sentais puissante et nouvelle. Il y a 30 ans, personne ne m'a averti qu'avec l'âge, voir mon corps vieillir me serait douloureux. Ces 30 années sont passées si vite, mais j'ai toujours l'impression d'être la jeune femme de cet autoportrait.
photographie de Katrina Kiefer, National Geographic Your Shot.

Les autoportraits ne sont pas des selfies. Ils sont beaux et expriment quelque chose. Les beaux autoportraits sont extrêmement difficiles à prendre. Après avoir trié des milliers de clichés, j'ai été stupéfaite de voir que, sur les dernières photos sélectionnées, il n'y avait pas de visage. Je n'avais plus besoin de voir un visage pour capter le message exprimé par l'autoportrait, qu'il s'agisse de la bataille d'Ocean contre le cancer, les difficultés qu'éprouvaient Katrina face à la vieillesse ou l'amour d'Amanda pour la pâtisserie, qui dure depuis 40 ans.

Ce moment passé avec mon fils un après-midi a été capturé à l'aide du minuteur de l'appareil photo.
Ce moment passé avec mon fils un après-midi a été capturé à l'aide du minuteur de l'appareil photo.
photographie de Amanda Dawn O’Donoughue, National Geographic Your Shot.

Ces clichés m'ont rappelé pourquoi j'aimais étudier les autoportraits lors de mes premiers cours de photographie au lycée. C'était des autoportraits d'artistes, qui se montraient sous le jour qu'ils souhaitaient, révélant quelque chose de profondément personnel et exprimant quelque chose qui ne peut être expliqué avec des mots.

Alors que la piscine se vidait, j'ai remarqué ces superbes ombres sur le mur du bassin. Je n'ai pas pu résister et je me suis ajoutée à la scène.
Alors que la piscine se vidait, j'ai remarqué ces superbes ombres sur le mur du bassin. Je n'ai pas pu résister et je me suis ajoutée à la scène.
photographie de Tytia Habing, National Geographic Your Shot.

Toutes ces réflexions ont donné lieu à un débat dans nos bureaux au sujet des autoportraits que nous aimions : Janna se souvenait de l'autoportrait songeur de Maynard Owen Williams et Coburn avait été marqué par celui de Cindy Sherman, Untitled 96. Récemment, je me suis intéressée au travail de Kyle Thompson. Ce projet a ravivé la flamme de mon amour pour les moments bruts révélateurs, qui surviennent lorsqu'un photographe tourne l'objectif vers lui.

Parfois, j'ai l'impression d'être déconnectée, de ne plus savoir qui je suis en tant qu'artiste. Lorsque mon esprit est brouillé, je suis vidée émotionnellement. J'entre dans un état d'isolation qui découle de ma propre incertitude. Cette photo représente mon manque de confiance en mon talent artistique, qui concerne à la fois le développement de mon propre style et ce que je souhaite exprimer par mon travail.
Parfois, j'ai l'impression d'être déconnectée, de ne plus savoir qui je suis en tant qu'artiste. Lorsque mon esprit est brouillé, je suis vidée émotionnellement. J'entre dans un état d'isolation qui découle de ma propre incertitude. Cette photo représente mon manque de confiance en mon talent artistique, qui concerne à la fois le développement de mon propre style et ce que je souhaite exprimer par mon travail.
photographie de Taylor Chan, National Geographic Your Shot

Rendez-vous dans la catégorie « Self Portrait » de Your Shot pour découvrir les dernières photographies choisies.

Il s'agit d'un des nombreux portraits particulièrement intimes que j'ai pris en 2011, alors que je me battais contre le lymphome de Hodgkin de stade 4, un cancer du sang. En plus des séances de chimiothérapie, j'ai choisi d'utiliser l'autoportrait et la photographie comme arme personnelle pour vaincre ce cancer et guérir. Cette photographie représente mon réveil, alors qu'une nouvelle réalité et un destin incertain m'attend. Aujourd'hui, je suis heureux de dire que je suis guéri !
Il s'agit d'un des nombreux portraits particulièrement intimes que j'ai pris en 2011, alors que je me battais contre le lymphome de Hodgkin de stade 4, un cancer du sang. En plus des séances de chimiothérapie, j'ai choisi d'utiliser l'autoportrait et la photographie comme arme personnelle pour vaincre ce cancer et guérir. Cette photographie représente mon réveil, alors qu'une nouvelle réalité et un destin incertain m'attend. Aujourd'hui, je suis heureux de dire que je suis guéri !
photographie de Ocean Morisset, National Geographic Your Shot
Lire la suite