De Paris à New York, l'histoire de la statue de la Liberté

Avant de devenir cet incontournable joyau du port de New York, la statue que le temps a fait passer des nuances cuivrées au vert fut construite puis exposée en France.

De Emily Martin
Publication 29 sept. 2021, 15:07 CEST, Mise à jour 1 oct. 2021, 11:36 CEST

Symbole des États-Unis dans le monde entier, la statue de la Liberté était un cadeau de la France en commémoration de l'alliance des deux pays lors de la guerre d'indépendance des États-Unis.

Il a fallu neuf mois de travail acharné aux équipes françaises pour construire pièce après pièce la statue de 46 m de hauteur. Au fil de leur construction, les différents éléments étaient progressivement exposés à travers Paris. C'est ainsi que la tête de Lady Liberty est venue décorer les jardins du Trocadéro, face à la tour Eiffel, tout comme le flambeau qui a salué des années durant les immigrés à leur entrée dans le port de New York.

En 1885, la statue part rejoindre sa nouvelle demeure à New York, bien qu'elle se situe techniquement dans les eaux du New Jersey. Après quatre mois d'assemblage, elle est finalement inaugurée le 28 octobre 1886. Initialement construite en cuivre, Lady Liberty devra ensuite attendre vingt années pour se parer de son emblématique robe couleur émeraude, grâce à un processus appelé patinage.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.