Photographie

Le cirque, vu par une jeune exploratrice National Geographic

« Ils m'ont proposé du travail dès ma première nuit parmi eux. Ils ont mi s la musique et je suis allée sur scène pour la première fois. » Emily Ainsworth, National Geographic Young Explorer

De Coburn Dukehart
Les danseuses du Circo Vazquez attendent le signal à Mexico.

La façon dont Emily Ainsworth a eu accès à son lieu de reportage photo est probablement la meilleure histoire du genre qu’il m’a été donné d’entendre. Alors qu’elle produisait un documentaire radio sur les cirques au Mexique pour la BBC en 2008, elle s’est rendue au Circo Padilla. Là-bas, on lui a fait enfiler un costume avant de l’envoyer sur scène pour danser.

Elle n’avait jamais fait de danse de sa vie.

« Ma seule compétence, c’était d’avoir l’air trop grande et trop blanche. Ils ont dû trouver ça drôle de me faire faire un spectacle de danse, mais cela m’a permis d’avoir un accès privilégié que je n’aurais pas eu autrement », a-t-elle raconté dans un entretien téléphonique.

Brandon et Brian Cedeno, deux Équatoriens qui jonglent avec leurs pieds, entrent dans le grand chapiteau du Circo Vazquez à Mexico.

Après sa première expérience de vie et de représentation avec le cirque, Ainsworth a été diplômée d’un master en anthropologie sociale à l’université de Cambridge. Elle a ensuite proposé à National Geographic de continuer son travail documentaire au Mexique.

« Je voulais faire un reportage sur la vie derrière le rideau. J’avais construit des relations avec des gens très intéressants là-bas », a-t-elle ajouté.

À gauche : Lluvia, la fille du dompteur, joue avec une baguette magique. À droite : Cynthia, l’assistante du magicien, se maquille dans les coulisses du Circo Atayde à Veracruz.

Ainsworth, qui est basée à Londres, a reçu une bourse National Geographic Young Explorer et est retournée au Mexique en 2011 pour prendre des images au sein de sept cirques différents. Elle vivait alors dans une caravane avec les artistes pour être au plus près possible de l’action.

Celia, la femme du funambule de l’American Circus, deux semaines avant le terme de sa grossesse, à Mexico.

« La première fois que j’y suis allée [en 2008], je prenais des photos seulement pour immortaliser des souvenirs et des expériences, comme tout le monde. Quand j’y suis retournée avec National Geographic, je voulais raconter une histoire, plutôt que ne prendre que des photos des gens avec qui je m’entendais bien. »

Elle continue : « J’observais l’art de la transformation. Je voulais montrer la vraie vie des artistes. Le spectacle n’est que mascarade et illusions ; je voulais explorer cela plus en profondeur. »

De jeunes garçons du Circo Vazquez s’entraînent au funambulisme à Mexico.

Dans son travail actuel, Ainsworth continue à explorer la thématique du spectacle dans le monde entier. Parmi ses récents projets, on peut citer les magiciens traditionnels des bidonvilles en Inde, ainsi que les écoles de samba à Rio de Janeiro.

Kenny et Romy Cedeno, deux gymnastes équatoriens, éteignent un cerceau enflammé après un numéro volant au Circo Vazquez.

La bourse National Geographic Young Explorers aide les individus travailleurs, passionnés, créatifs et inspirés à couvrir les frais liés à leurs projets de terrain. Nous nous concentrons sur des projets dans les disciplines qui nous ont fait connaître, ainsi que sur des thématiques émergentes qui contribuent à mieux comprendre et améliorer le monde dans lequel nous vivons.

Lire la suite