Photographie

Le plus grand festival de roux du monde a été fondé par... un blond

Chaque automne, des milliers de roux se rassemblent aux Pays-Bas.

De Shelby Vittek

Chaque année, au cours du premier week-end de septembre, des roux du monde entier affluent vers la petite ville de Breda, située aux Pays-Bas, pour Roodharigendag, le festival international dédié à la rousseur.

Le peintre Bart Rouwenhorst, organisateur accidentel à l'origine de ce rassemblement, est en réalité un blond dont la chevelure ne présente pas le moindre cheveu roux. Inspiré par des artistes célèbres pour leurs tableaux représentant des femmes rousses, comme Dante Gabriel Rossetti et Gustav Klimt, il a diffusé une annonce dans un journal en 2005 afin de trouver 15 femmes naturellement rousses acceptant de poser pour lui. Résultat : plus de 150 femmes ont répondu présentes. Ne souhaitant en congédier aucune, il a décidé d'organiser un rassemblement où ces femmes pourraient participer à une loterie. Le festival était né.

Douze ans plus tard, ce qui n'était au départ qu'un petit rassemblement s'est transformé en un événement incontournable, auquel ont participé plus de 5 000 personnes venues de plus de 80 pays. Alors que plusieurs festivals similaires ont vu le jour en Irlande, à Londres, à Portland, à Chicago et en Géorgie, Breda est le premier et le plus grand festival de ce type.

Ce festival, qui se tient tout au long du week-end, est gratuit et nul besoin d'être roux pour y participer : amis, famille et admirateurs sont les bienvenus. Les photographes installent des tentes dans toute la ville, prêts pour des séances photo individuelles. Des sessions de « rencontres éclair », des expositions d'art, des défilés de mode, une course sur talons hauts, des conférences sur l'origine des cheveux roux, une dégustation de whisky irlandais et des tutoriels de beauté sont organisés. De nombreux food trucks sont garés autour de Kasteelplein (la place du Château), attendant de nourrir les foules, et les participants majeurs peuvent étancher leur soif lors de la tournée des bars le samedi soir.

La photo de groupe, prise le dernier jour du festival, est le seul événement pour lequel une chevelure fauve est nécessaire. En 2015, date du dernier décompte officiel, 1 721 roux vêtus de bleu apparaissaient sur le cliché de groupe, dépassant ainsi le record du monde détenu par le festival en 2013. Il était alors de 1 672 roux réunis en un même lieu.

 

Shelby Vittek est rédactrice spécialisée dans les sujets tels que la nourriture, les voyages et la culture des peuples roux. Retrouvez-la sur Twitter @bigboldreds.

Lire la suite