Photographie

Les plus beaux sites sacrés de Birmanie

Des stūpas étincelants, des temples aux nombreux étages et des monastères éclairés aux chandelles révèlent une tradition spirituelle ancestrale.

De Gulnaz Khan

Pays longtemps enveloppé de mystère, ce n'est que récemment que la Birmanie a émergé de décennies d'isolement sous le joug d'un régime militaire violent et a ouvert ses frontières au tourisme. Les stūpas dorés, les temples étagés et les monastères éclairés aux chandelles ponctuent le paysage, symboles d'une tradition spirituelle ancestrale remontant au premier siècle de notre ère. Bien que le pays n'ait aucune religion officielle, environ 90 % de la population du pays pratique le bouddhisme theravāda. 

Plus de 100 ethnies peuplent la Birmanie. Au cours de ces dernières années, le gouvernement a fait l'objet d'un examen minutieux relatif à la montée inquiétante de violences religieuses à l'encontre des minorités musulmanes et chrétiennes, parmi lesquelles la destruction de sites sacrés non bouddhistes.

Lire la suite