CONTENU SPONSORISÉ PAR TOURISME AU CHILI

Découvrez l’aire de jeu naturelle du Chili

Depuis les déserts du nord du territoire jusqu’aux paysages montagneux à la pointe du continent et au-delà, le Chili est un terrain de jeu naturel à explorer.

KRISTA ROSSOW

PHOTOGRAPHIE DE Beth Wald/National Geographic

Nuits étoilées

Le désert d’Atacama au Chili est la Mecque des astronomes. Cet endroit, connu pour son absence de pollution lumineuse et son environnement aride, l’un des plus secs de la planète, rassemble les conditions idéales pour l’observation d’un magnifique ciel dégagé. Les amateurs d’astronomie peuvent visiter l’un des observatoires de classe mondiale de la région, comme l’ALMA, le plus grand radiotélescope au monde. Ceux et celles qui commencent à découvrir les plaisirs de l’observation du ciel peuvent choisir un guide près de la ville de San Pedro de Atacama pour une soirée à regarder les étoiles.

PHOTOGRAPHIE DE Babak Tafreshi/National Geographic

Une beauté aride

Les visiteurs de San Pedro de Atacama peuvent visiter Salar de Talar, un désert de sel entouré de volcans situé près de la frontière de l’Argentine. À près de 4 000 mètres d’altitude, le paysage ressemble à une peinture aux couleurs définies par les formations géologiques, le ciel bleu et les lacs à l’eau turquoise. Les observateurs de la faune sauvage pourront explorer les contreforts des Andes chiliennes à la Lagune Chaxa. Appartenant à la Réserve nationale Los Flamencos, cette région abrite des flamants roses, mais aussi le tuco-tuco, un animal semblable au gaufre, le renard andin et le puma.

PHOTOGRAPHIE DE Sergio Pitamitz/National Geographic

Paysage lunaire

La Vallée de la lune de l’Atacama porte bien son nom, car ses formations rocheuses accidentées, balayées par le sable, donnent l’impression de marcher sur la lune. Ironiquement, les conditions difficiles de l’Atacama ont été utilisées par les scientifiques et les ingénieurs de la NASA pour répliquer celles de Mars et tester la technologie et le matériel destinés à y être utilisés. Ce désert au paysage cosmique est pourtant un terrain de jeu idéal aux transports terrestres et peut être exploré en voiture, à pied, à vélo ou à cheval. N’oubliez pas d’admirer les fabuleux couchers de soleil.

PHOTOGRAPHIE DE Alex Saberi/National Geographic

Sentinelles éternelles

L’île de Pâques, ou Rapa Nui, se trouve à plus de 3 700 kilomètres du Chili continental, dans l’océan Pacifique. Le parc national de Rapa Nui protège près de la moitié de l’île, célèbre pour ses moaï, des statues monumentales de pierre, sculptées par le peuple de Rapa Nui. Un moaï solitaire s’érige à l’entrée du site Ahu Tongariki, le plus grand ahu de l’île, ou une plateforme de cérémonie, avec une rangée de 15 moaï. Les visiteurs de l’île de Pâques peuvent visiter ce site sur la côte sud-est en tour guidé, en louant une voiture ou à vélo.

PHOTOGRAPHIE DE Keith Ladzinski/National Geographic

Un volcan actif

Villarrica est l’un des volcans en toile de fond de la région des lacs du Chili. Ce volcan très actif crache des cendres et parfois de la lave. Cependant, avec un guide et le matériel approprié, le cratère est généralement accessible aux aventuriers prêts à faire une randonnée de 4 à 6 heures jusqu’au sommet pour plonger leur regard dans le cratère et observer la lave en fusion. Les activités à proximité comprennent la navigation de plaisance et la pêche sur les différents lacs.

PHOTOGRAPHIE DE Mike Theiss/National Geographic

Enclave écotouristique

La réserve biologique de Huilo-Huilo est un paradis de 100 000 hectares situé dans les Andes chiliennes du sud. Cette réserve privée sur le versant oriental du Mochu-Choshuenco, constitué de deux stratovolcans, protège l’écosystème de la forêt pluviale tempérée valdivienne. Les écotouristes disposent de nombreuses options d’hébergement, de restauration et d’activités. Les visiteurs peuvent explorer les anciennes forêts et s’émerveiller du paysage de rivières alimentées par des glaciers, des lacs et des cascades. Une promenade de 30 minutes vous mènera à La Leona, une cascade sur la rivière Fuy, qui peut également être découverte en radeau fluvial ou en kayak.

PHOTOGRAPHIE DE Jonathan Irish/National Geographic

Un terrain de jeu naturel

La région de la Patagonie au Chili abrite plus d’une douzaine des parcs nationaux du pays (au nombre de 40), dont Torres de Paine, avec son incroyable massif de granit emblématique entouré de lacs scintillants alimentés par des glaciers. Le parc est un terrain de jeu pour les amoureux de la nature qui peuvent découvrir sa beauté inégalable en voiture, en bateau, à cheval ou à pied, selon les envies et le budget. Observez les guanacos, les huemuls et les condors des Andes, qui survolent les pointes rocheuses. Et avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être même un puma.

PHOTOGRAPHIE DE Michael Melford/National Geographic

Randonnée sur la glace

Si vous visitez le parc Torres del Paine, ne manquez pas l’occasion de découvrir le magnifique bleu du glacier Grey, qui fait partie de l’immense champ de glace du sud de la Patagonie. Vous pouvez atteindre la glace sculptée d’un bleu intense de plusieurs façons. Admirez ce paysage de glace en embarquant dans un bateau qui fait le tour des formations glaciales du lac Grey. Faites une randonnée d’un jour jusqu’au glacier ou admirez-le dans le cadre d’un circuit de plusieurs jours. Les plus aventuriers peuvent même louer un guide pour faire une randonnée sur la glace millénaire elle-même.

PHOTOGRAPHIE DE Michael Clark/National Geographic

Un voyage fort en adrénaline

Les passionnés de kayak et de rafting mettent leurs compétences à l’épreuve sur le fleuve Futaleufú du Chili, en Patagonie du nord. Alimentée par la fonte glaciaire en Argentine, cette rivière turquoise immaculée passe la frontière du Chili et traverse de spectaculaires canyons de granite. Les rapides d’eau vive de classe IV et V attirent les kayakistes du monde entier pour une expérience inégalée et des paysages spectaculaires. Pour profiter calmement de la beauté du Futaleufú (« grande rivière » dans la langue indigène, la mapuche), choisissez la pêche à la mouche, la randonnée ou les balades à cheval.

PHOTOGRAPHIE DE Skip Brown/National Geographic

Au-delà des sentiers battus

Le champ de glace du sud de la Patagonie, le plus grand de l’hémisphère sud en dehors de l’Antarctique, est visible depuis les sommets de la Cordillère Sarmiento, au sud de Torres de Paine et à l’ouest de Puerto Natales. Les alpinistes intrépides désireux de se rendre dans cette région trouveront des sommets montagneux intacts et des vues époustouflantes, si le temps n’est pas nuageux. Ici, deux alpinistes se dirigent vers le deuxième sommet le plus élevé, Cerro Trono, à 1 874 mètres de hauteur. Pour accéder plus facilement à cette région, optez pour une croisière à travers les fjords.

PHOTOGRAPHIE DE Gordon Wiltsie/National Geographic

La grandeur des glaciers

Sur des bateaux pneumatiques, les touristes se sentent minuscules devant un morceau de glace se détachant du glacier Garibaldi. Ce glacier du parc national Alberto de Agostini s’avance et se retire lentement, et continue d’éroder la vallée en forme de U qu’il abrite. Désignées comme une réserve de biosphère de l’UNESCO, les montagnes du parc abritent des cascades, des forêts et des glaciers turquoise. Cette zone de la Terre de Feu à la pointe de l’Amérique du Sud s’explore au mieux par la mer. Vous pourrez ainsi admirer les derniers pics de la Cordillère des Andes qui disparaissent dans l’océan.

PHOTOGRAPHIE DE Jeff Mauritzen/National Geographic

Traversez vers le continent blanc

Bien que l’Antarctique n’appartienne pas à un seul pays, le Chili régit un territoire qui couvre la branche du continent qui s’étend vers le passage de Drake et l’Amérique du Sud. De nombreuses espèces de pingouins, y compris le manchot papou, établissent leurs zones de reproduction sur le Continent blanc. Naviguer entre les icebergs revient à voguer dans une galerie d’art naturelle en évolution constante.

PHOTOGRAPHIE DE Ronan Donovan/National Geographic

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.