Planète ou plastique ?

Le Canada interdit le plastique à usage unique à l'horizon 2021

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré que l'interdiction concernerait notamment les sacs, les pailles, les couverts, les assiettes et les agitateurs en plastique.Wednesday, June 12

De Laura Parker
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau après la conférence de presse durant laquelle il a annoncé l’intention de son gouvernement d’interdire les plastiques à usage unique dès 2021.
Cet article a été créé en partenariat avec la National Geographic Society.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé lundi qu'outre l'interdiction des plastiques à usage unique, son gouvernement prendrait d'autres mesures - non connues à ce jour - pour réduire la pollution plastique.

Trudeau n'a pas précisé quels seraient les produits qui tomberaient sous le coup de l'interdiction, mais a indiqué qu'il s'agirait probablement des sacs, pailles, couverts, assiettes et bâtonnets en plastique.

« Vous avez tous entendu des histoires et vu des photos », a-t-il déclaré. « Pour être honnête, en tant que père, il est difficile d’expliquer cela à mes enfants. Comment leur expliquer que les baleines mortes qui s’échouent sur les plages du monde entier ont l’estomac rempli de sacs en plastique ? »

« Comment puis-je leur dire que, contre toute attente, on trouve du plastique au plus profond de l'océan Pacifique ? »

Le Canada, qui possède 243 041 km de côtes et un quart de l'eau douce de la planète, se joint à un nombre croissant de pays prenant des mesures pour réduire l'utilisation de plastiques à usage unique. Selon un rapport des Nations Unies publié l'année dernière, plus de 60 pays ont pris des mesures pour réduire les plastiques à usage unique en imposant des interdictions ou des taxes .

En mars, le Parlement européen a voté en faveur de l'interdiction des dix principaux articles en plastique à usage unique trouvés sur les plages européennes d'ici 2021. La mesure de l'UE préconise également le recyclage de 90 % des bouteilles en plastique d'ici 2025. 

Le premier ministre indien, Narendra Modi, qui a été réélu pour un second mandat le mois dernier, a déclaré en 2018 que l'Inde éliminerait tout le plastique à usage unique d'ici 2022, un plan ambitieux pour le deuxième pays le plus peuplé du monde derrière la Chine.

La Chine justement a décidé de limiter sa pollution plastique en cessant d'acheter des déchets plastiques au reste du monde, une décision qui a bouleversé la marché mondial du recyclage.

Trudeau a fait son annonce à la réserve naturelle Gault, non loin de Montréal. Il a noté que le Canada recyclait moins de 10 % de ses articles en plastiques et que, si rien n'était fait, le pays jetterait l'équivalent de 11 milliards de dollars de plastiques à usage unique d'ici 2030.

Il a ajouté que le gouvernement fédéral collaborerait avec les provinces et les territoires pour mettre en place des normes et des objectifs pour les fabricants et les détaillants de plastiques afin qu'ils deviennent plus responsables du devenir des produits fabriqués. Trudeau a également déclaré qu'il appuyait les efforts de la ministre de l'Environnement canadienne Catherine McKenna pour créer une stratégie nationale visant à éliminer tous les déchets plastiques.

« Ce sera un grand pas en avant, mais nous savons que nous pouvons le faire à l'horizon 2021 », a déclaré Trudeau.

 

National Geographic s'est engagé à réduire la pollution de plastique à usage unique. En savoir plus sur nos activités à but non lucratif sur natgeo.org/plastics. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire votre propre consommation de plastique à usage unique et engagez-vous.
Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.