Sommaire du magazine National Geographic de février 2018 : L’ultra surveillance

Satellites, caméras, traces numériques… Big Brother est là !mardi 30 janvier 2018

De Rédaction de National Geographic

Dans le numéro de février, le magazine National Geographic plonge dans le monde secret des mouchards. Dans une salle de contrôle de vidéosurveillance, installée à Londres, ou en orbite autour de la Terre, via l’imagerie satellitaire, vous découvrirez comment les nouvelles technologies révolutionnent le renseignement. Dérives liberticides ou avancées bénéfiques pour tous ? Notre journaliste a mené l’enquête.

Quelle est la ville la plus surveillée du monde ? Comment sont stockées les images récoltées ? Quels services se cachent derrière ces appareils ? Vous saurez tout sur l’utilisation de ces vidéos, qui aident à l’arrestation de grands criminels, comme les auteurs des attentats de Londres, en 2004, mais, le plus souvent, à épier le quidam sans raison particulière.

Découvrez aussi un exemple d’applications inattendues : aux États-Unis, l’entreprise Planet, a créé une technologie capable de surveiller 24 heures sur 24 la surface de la Terre. Elle propose ses services à des ONG, qui luttent contre la déforestation au Brésil ou viennent en aide à des migrants perdus dans le désert. Mais peut aussi vendre les photos de votre maison à des sociétés privées.

Dans le même numéro, nous partons dans les îles Malouines : les chaînes de montagnes isolées qui forment l’archipel de l’Atlantique Sud favorisent la biodiversité de la faune et la flore. Puis, direction la Tanzanie. Dans le pays, les individus atteints d’albinisme, une maladie génétique de dépigmentation de la peau, sont persécutés. Enfin, retrouvez notre reportage dédié aux capacités cognitives des oiseaux, bien plus développées que ce que les scientifiques n’imaginaient.

En février 2018, dans le magazine National Geographic :

 

Mises au service des États ou d’intérêts privés, les technologies de surveillance sont en plein essor. Résultat : nous sommes tous espionnés.

 

 

Pourquoi les personnes souffrant d’albinisme font-elles l’objet de discriminations en Afrique ? Sur le terrain, nous avons rencontré des ONG qui luttent contre les croyances et les préjugés à l’origine de ces persécutions.

 

 

Les oiseaux sont dotés de cerveaux particuliers, plus petits mais plus denses en neurones que ceux des mammifères. Mais les scientifiques considèrent aujourd’hui que certains d’entre eux sont tout aussi rusés que les singes.

 

 

 

L’archipel de l’Atlantique Sud, territoire qui fut convoité par de nombreux États, dont la France, est aujourd’hui une terre sauvage, très peu peuplée, abritant une faune et une flore denses et variées.

 

 

Un curieux programme éducatif a été mis en place dans certains collèges de Colombie : s’occuper d’un petit robot, qui pleure et réclame de l’attention à plein temps, comme un vrai bébé ! L’objectif : dissuader les grossesses précoces, très courantes dans le pays.

 

 

Des membres de la classe moyenne de la capitale afghane se réfugient dans des quartiers tranquilles, aux logements chauffés et raccordés à l’eau courante, loin des tumultes politiques et de la précarité du centre-ville.

 

 

Lire la suite