Sciences

Sommaire du magazine National Geographic d’avril 2018 : l’origine de la vie sur Terre

À la recherche des premiers animaux modernes de notre planète.Tuesday, March 27, 2018

De Rédaction National Geographic

Pour son 130e anniversaire, le magazine National Geographic part sur les traces des premiers animaux. Les paléontologues ont longtemps pensé que leur émergence remontait au Cambrien, entre -541 et -530 millions d'années. Mais, ces dernières décennies, de nouveaux fossiles ont été découverts sur une quarantaine de sites à travers le monde, dans des couches sédimentaires antérieures à cette époque, bouleversant les certitudes des scientifiques.

À quand remonte la naissance des grandes créatures complexes ? Réponse la plus probable : à l’Édiacarien, il y a au moins 570 millions d’années. Les premiers ancêtres des animaux n’avaient alors ni os ni squelette. Ils possédaient un corps mou, à la structure matelassée, leur permettant de se maintenir au fond des océans. Leur existence était statique, ils se nourrissaient de nutriments par la peau. Ces êtres primitifs ont survécu ainsi pendant près de 30 millions d’années, avant d’être concurrencés par des animaux plus mobiles : les vers. Un monde a chassé l’autre, se complexifiant progressivement, pour finalement aboutir aux animaux actuels.

Dans le même numéro, nous nous interrogeons sur la question de l’identité. Tout d’abord, avec un reportage sur l’origine ethnique des individus, la génétique ayant balayé le concept de « races » humaines. Puis, avec une enquête sur les mécanismes cérébraux responsables de la distinction entre « eux » et « nous ». Enfin, à l’occasion du 50e anniversaire de la mort de Martin Luther King, nous arpentons les rues du monde entier baptisées en son honneur.

En avril 2018, dans le magazine National Geographic :

Comment de simples microbes se sont-ils transformés en créatures complexes ? De nouveaux fossiles révèlent la présence de créatures primitives, ayant vécu il y a 570 millions d’années, dont l’existence est drapée de mystère. Lire ici.

 

 

Qu’est-ce qui différencie un Blanc d’un Asiatique ? Presque rien, a révélé la génétique, balayant le concept de race. Il s’agit d’une étiquette artificielle, utilisée pour nous définir... et nous séparer. Lire ici.

 

 

Selon les neuroscientifiques, dès la naissance, nous serions programmés à faire la différence entre « eux » et « nous » – et à privilégier notre groupe. Les initiatives éducatives et les avancées scientifiques peuvent-elles y remédier ? Lire ici.

 

 

Plus d’un millier de rues dans le monde portent le nom du célèbre pasteur américain : Martin Luther King. Que disent-elles de l’héritage et des valeurs du défenseur des droits civiques des Afro-Américains ? Lire ici.

 

Avec moins d’un dixième des terres arables du globe, mais près d’un cinquième de sa population, la Chine doit repenser son système agricole. Ce dernier étant composé essentiellement de petites exploitations peu productives. Lire ici.

 

 

Une jeune photographe russe est partie sur les traces de ses ancêtres, dans un village isolé de Sibérie. Résultat : des clichés intimistes, immortalisant la rudesse de la vie des villageois, sous des températures atteignant les - 50°C en hiver. Lire ici.