Sciences

Un ptérosaure de 9 mètres volait autrefois au dessus de la Transylvanie

Le fossile d'un nouveau reptile volant s'ajoute à l'étrange population des ptérosaures, ces dinosaures géants qui peuplaient autrefois la Roumanie.

De John Pickrell
Une reconstruction squelettique du reptile volant connu sous le nom de Dracula, un ptérosaure azhdarchoïde géant trouvé dans la même région que l'animal fossilisé récemment décrit.

Une mâchoire fossilisée récemment découverte en Roumanie est le plus grand os appartenant à un ptérosaure jamais mis au jour. Grâce à cette découverte, les scientifiques savent qu'une espèce de dinosaure volant d'une envergure de près de 9 mètres volait autrefois au-dessus de la Transylvanie.

Ce prédateur vivait sur un archipel au cours du Maastrichtien, le dernière période du Crétacé, lorsque le niveau de la mer était plus élevé, soit peu de temps avant l'extinction de masse qui s'est produite il y a 66 millions d'années et qui a exterminé tous les ptérosaures, ainsi que les dinosaures non-aviaires.

La mâchoire appartenait très certainement à un ptérosaure assez trapu et costaud, qui avait un petit cou et une grosse tête. Il s'agissait peut-être d'une espèce omnivore, qui se nourrissait d'œufs de dinosaures, de petits crocodiles, de tortues aquatiques et de gros poissons qu'il trouvait dans les rivières de son habitat.

« Il ne s'agit pas du plus grand ptérosaure à avoir été découvert, mais c'est sa mandibule, la mâchoire inférieure, qui est la plus grande jamais mise au jour. Elle mesure entre 110 et 130 centimètres une fois reconstituée », a indiqué Mátyás Vremir, paléontologue à la Société du Musée de Transylvanie et auteur principal de l'étude sur la découverte, parue dans la revue Lethaia.

« La longueur de la mâchoire indique que ce ptérosaure était très grand, d'une envergure de 8 à 9 mètres ». En Mongolie, un ptérosaure de 11 mètres d'envergure est considéré comme l'un des plus grands animaux volants.

Le spécimen mis au jour est le troisième ptérosaure de cette taille à être mis au jour dans la région : la Transylvanie pourrait donc abriter la plus grande concentration connue au monde de ces reptiles volants aux dimensions spectaculaires. En 2009, un immense reptile avait été découvert par des archéologues qui l'avait surnommé Dracula. Cet individu est aujourd'hui en lice pour obtenir le prix du plus grand ptérosaure au monde.

Grâce à cette découverte et à d'autres qui ont eu lieu en Roumanie, les paléontologues peuvent en savoir plus sur ces étranges dinosaures volants et leur vie dans l'écosystème préhistorique.

« Jusqu'à il y a 16 ans, nous ne savions rien des ptérosaures et nous n'avions mis au jour que quelques fossiles en plus d'un siècle de fouilles en Transylvanie », a précisé Mátyás Vremir. « Mais au cours des 10 dernières années, la chance a tourné et 50 spécimens fossilisés ont été mis au jour sur plusieurs sites ».

 

DES PROPOSITIONS INHABITUELLES

À l'origine, l'énorme mâchoire, qui est la seule partie de l'animal mise au jour jusqu'à présent, a été découverte en 1978, dans la région de Hațeg en Transylvanie. À l'époque, les chercheurs ignoraient qu'il s'agissait d'un ptérosaure. Mátyás Vremir et le co-auteur de l'étude, Gareth Dyke, paléontologue à l'Université de Debrecen en Hongrie, visitaient la collection de fossiles du musée de Bucarest en 2011 lorsqu'ils ont fait le lien entre la mâchoire et l'espèce de dinosaure.

L'un des plus grands ptérosaures identifiés au monde, Hatzegopteryx, a également été mis au jour dans la région de Hațeg. Aussi grand qu'une girafe, il mesurait 11 mètres d'envergure. Pour Mátyás Vremir et ses collègues, les similarités entre le nouveau fossile et la mâchoire d'un ptérosaure hongrois appelé Bakonydraco, laissent penser que l'espèce qui attend d'être baptisée aurait une tête un peu plus grosse et robuste que Hatzegopteryx, malgré sa plus petite taille.

Photographie de l'os du poignée de Dracula, un ptérosaure géant qui a également été mis au jour en Roumanie.

Toutes ces espèces de ptérosaures appartiennent à une famille de dinosaures aux proportions étranges et gigantesques appelée les Azhdarchidae. Ces animaux étaient tout à fait capables de marcher sur leurs quatre pattes et de chasser au sol.

Pour Michael Habib, expert des ptérosaures à l'Université de Californie du Sud, ces animaux ressemblaient à « une tête et un cou gigantesques sur lesquelles des ailes avaient été vissées ». Le Quetzalcoatlus, un azhdarchidae type de l'Amérique du nord, possédait une tête qui mesurait environ 3,5 fois l'écart entre son épaule et sa hanche.

« Certains spécimens étaient plus longs et fins, tandis que d'autres étaient très trapus et chassaient certainement des proies plus grosses », a ajouté Michael Habib. « Nous n'avons pas beaucoup de fossiles sur lesquels nous baser donc nous extrapolons un peu, mais si la taille du nouvel animal découvert correspond, alors il mangeait peut-être des animaux un peu plus gros que certains azhdarchidae au long bec ». 

 

DES DINOSAURES INSULAIRES

Mátyás Vremir a indiqué que ce dernier fossile mis au jour faisait partie d'un projet plus important, dont l'objectif est d'étudier tous les fossiles de ptérosaures récemment découverts dans les roches datant de la toute fin du Crétacé en Transylvanie pour en savoir plus sur cet ancien refuge insulaire.

« Il semblerait que de nombreux dinosaures géants vivaient à la fin du Crétacé. Plusieurs espèces de ptérosaures vivaient certainement au même moment et ils sont tous devenus imposants », a déclaré Michael Habib. « Les conditions leur étaient certainement bénéfiques ».

Lorsque ces géants qui chassaient au sol ont atterri sur une île de l'archipel, aujourd'hui connu comme la Transylvanie, ils sont devenus les plus grands prédateurs de la zone. Par conséquent, ils étaient plutôt en sécurité, avaient suffisamment de nourriture et avaient de bons endroits à leur disposition pour leur nid. 

Ce sont peut-être tous ces facteurs qui ont permis à Dracula d'atteindre cette taille gigantesque, à la limite de ce qui était toléré pour les dinosaures volants.

Un morceau de fossile de Dracula, un ptérosaure géant sort d'un affleurement rocheux à Sebeș, en Roumanie.

Même si aucune description scientifique de l'espèce n'a été publiée à l'heure actuelle, l'Altmühltal Dinosaur Museum en Allemagne expose une reconstitution taille réelle de la créature. D'après celle-ci, l'animal mesurait 3,5 mètres et aurait eu une envergure frôlant les 12 mètres. De plus, la forme de certains os du géant, comme ceux des épaules et des ailes, suggèrent qu'il ne pouvait pas voler.

Toutefois, cela ne veut pas forcément dire que les membres de cette espèce n'ont jamais pu voler de leur vie, indique Michael Habib. Il se peut que les animaux étaient capables de voler dès l'éclosion ou encore quelque temps après, jusqu'à ce qu'ils atteignent une taille et un poids les protégeant des prédateurs.

« Je suis presque sûr que le géant de Sebeș n'était pas capable de voler », a indiqué Mátyás Vremir. « On peut les comparer aux oiseaux-éléphants de Madagascar, puisque la Transylvanie était également une île vers la fin du Crétacé ».

Les ptérosaures géantes de Roumanie « sont un peu plus singuliers que les autres individus dont nous avons connaissance », souligne Dave Hone, paléontologue à l'Université Queen Mary de Londres, au Royaume-Uni. « Les îles sont connues pour leurs nombreuses curiosités. À Hațeg, il a pleins de dinosaures étranges, mais très peu de gros carnivores. Les ptérosaures étaient donc des remplaçants des tyrannosaures ».

Retrouvez John Pickrell sur Twitter.

Lire la suite