Sciences

Un monstre des mers du Jurassique mis au jour en Inde

Le fossile exceptionnellement bien préservé permet aux paléontologues de comprendre comment les ichtyosaures se sont dispersés dans l'ancien monde.

De Michael Greshko

Les ossements qui ont récemment été mis au jour dans le nord de l'Inde appartenaient à un « monstre marin » de la taille d'un petit bateau qui évoluait dans les profondeurs des eaux sombres il y a plus de 150 millions d'années.

Le nouveau fossile est un squelette quasi intact d'un ichtyosaure, un groupe de reptiles marins qui terrorisaient les mers au temps des dinosaures. Ces animaux étaient les dauphins ou les baleines de leur temps : de sveltes créatures friandes de poissons, aux grands yeux, petites mâchoire et aux dents pointues.

L'ichtyosaure découvert en Inde aurait vécu il y a 152 à 157 millions d'années ; c'est le premier monstre marin du Jurassique à avoir été découvert dans la région. Annoncée le 25 octobre dans la revue PLOS ONE, la découverte du fossile va permettre aux paléontologues de mieux comprendre l'expansion des ichtyosaures dans l'ancien monde.

« C'est une découverte fantastique, c'est de loin le plus beau fossile d'ichtyosaure que nous ayons jamais trouvé en Inde, » s'enthousiasme Steve Brusatte, paléontologue à l'université d'Édimbourg, qui ne faisait pas partie de l'équipe de recherche.

« Les fossiles d'ichtyosaures sont plus fréquents dans l'hémisphère nord, mais très rares dans ces terres du sud, » ajoute Brusatte. « Ce nouveau squelette nous donne donc la possibilité de comprendre l'expansion et l'évolution biogéographique des ichtyosaures. »

UN FOSSILE COMPLET

Les paléontologues ont mis au jour cet exceptionnel fossile au sud du village de Lodi, dans la province indienne de Gujarat, en 2016.

L'ichtyosaure était enfermé dans une roche sédimentaire extrêmement dure, et son excavation a nécessité de longs mois de travail. 

Après plus de 1500 heures de travail sous une moyenne de 35°C, l'équipe de paléontologues a pu excaver le précieux squelette. L'épine dorsale de l'ichtyosaure était toujours en ligne plus ou moins continue.

Guntupalli V.R. Prasad, paléontologue à l'université de Delhi qui a étudié l'ère des dinosaures vertébrés, explique que la découverte a été une vraie surprise : « Je n'avais pas fait beaucoup de recherches sur des fossiles de vertébrés dans cette région, car la région était réputée pour n'en cacher que très peu. »

Prasad a rapidement réalisé l'ampleur de la découverte. Non seulement il s'agissait du fossile le plus complet d'ichtyosaure jamais découvert en Inde, mais c'était aussi le tout premier fossile de la période du Jurassique mis au jour dans le pays. Toutes les découvertes précédentes étaient plus récentes d'environ 50 millions d'années et ne concernaient généralement que des dents isolées ou des vertébrés très mal préservés.

DES PROIES CORIACES

À l'ère du Jurassique, la région de l'Inde actuelle était couverte par une mer tropicale, dans laquelle ce reptile de près de cinq mètres de long rôdait pour se nourrir. Ses dents usées et cassées induisent que ses proies étaient coriaces, et qu'il devait se nourrir entre autres de poissons aux épaisses écailles et d'ammonites, une sous-classe éteinte des mollusques céphalopodes.

L'équipe qui a mené les fouilles a également découvert que l'ichtyosaure indien appartenait à un groupe qui se trouvait bien plus au nord - preuve s'il en est de l'expansion géographique de ce monstre de mer.

Cette découverte suggère qu'un immense bras de mer traversait le supercontinent du Gondwana, formé tout à la fin du Néoprotérozoïque et qui a commencé à se fracturer au Jurassique. 

Si cela était vérifié, cela pourrait permettre aux paléontologues de réviser leur compréhension de l'extension de la vie marine dans les océans du Jurassique.

Lire la suite