None
La République démocratique du Congo est un refuge des derniers gorilles de montagne de notre planète. Le 22 juillet 2007, six gorilles, dont une femelle enceinte et le chef de la tribu, sont retrouvés abattus. Les gardes du Virunga National Park les portent sur plusieurs kilomètres en signe de deuil et les photos de Brent Stirton, un photographe de guerre sud-africain, font le tour du monde. Mais qui a tué ces magnifiques créatures au nombre de 700 à l'état sauvage, et pourquoi ? Au côté de Brent Stirton, Nat Geo Wild mène l'enquête, interroge les principaux protagonistes de l'affaire, dont un ranger du parc emprisonné, et retourne sur les lieux du crime, dans une des régions les plus dangereuses du monde, déjà endeuillé par la mort de Dian Fossey il y a plus de 20 ans.