None
Il y a des prédateurs qui prouvent que, lorsqu'il s'agit de chasser les proies, la taille n'a pas d'importance. Les petits prédateurs sont les plus meurtriers au monde, des menaces minuscules capables de prendre des proies faisant plusieurs fois leur taille. Qu'il s'agisse d'une hermine de 25 cm de long qui tue des lapins 10 fois plus gros qu'elle, du chien sauvage d'Asie mesurant 60 cm de haut qui travaille en équipe pour abattre des gnous de 2 tonnes, ou de la pieuvre à anneaux bleus, pas plus grosse qu'une balle de golf qui possède l'une des neurotoxines les plus mortelles de la planète, ce documentaire promet de révéler aux téléspectateurs un pan de la nature souvent négligé : des créatures assez petites pour tenir dans la main mais assez dangereuses pour que ce geste puisse s'avérer fatal.