L'ours polaire, ultime prédateur de l'Arctique, est en grande difficulté. Quand la glace commence à fondre, il doit se lancer dans une migration épique et endurer un long été de famine sur la terre ferme. Dans un monde où les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus ressentir, cette saison de diète se trouve fortement allongée. L'ours polaire va-t-il pouvoir s'adapter ? La réponse pourrait bien se trouver cachée au coeur de ses gènes...