None
L'ours noir de Taïwan figure sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature en tant qu'espèce menacée. On en sait très peu sur cette espèce et Happy et Bingo sont deux oursons noirs nés en captivité dans le cadre d'un programme de recherche mené par des scientifiques taïwanais. Ces chercheurs souhaitent les élever jusqu'à leur premier anniversaire puis les replacer dans leur habitat naturel. L'équilibre de la mission est fragile. Les scientifiques devront leur apprendre à se débrouiller afin de survivre dans la jungle taïwanaise, car si leur alimentation est à 80% d'origine végétale, ils doivent être capables de chasser lorsque la végétation se fait rare. Mais il s'agira aussi de ne pas trop les habituer à la présence humaine. La remise en liberté d'animaux captifs est sujette à controverse et doit être étudiée et discutée afin de s'assurer de la protection de l'espèce. Les chercheurs pourront-ils rendre leur liberté à Happy et Bingo?