Voyage

Top 10 : Les plus belles îles du monde

Un auteur de voyage de renom nous a dit où se cachaient les dix plus belles îles du monde. Jeudi, 9 novembre

De N/A

Extrait de l’ouvrage The 10 Best of Everything publié par National Geographic

Leslie Thomas est un écrivain de renom en Angleterre depuis plus de 40 ans. Il a publié plus de 30 romans et plusieurs livres de voyage dont Some Lovely Islands, My World of Islands et The Hidden Places of Britain. Vu son intérêt pour les îles, il s’est imposé comme notre inspiration pour notre liste des meilleures îles du monde.

1. Nantucket, Massachusetts

Nantucket, autrefois l’une des villes les plus riches des États-Unis, fut construite sur les profits du secteur de l’huile de baleine. Aujourd’hui encore, on retrouve dans son charmant centre-ville de jolies maisons de briques aux boites-aux-lettres argentées.

Les marins de jadis surnommaient Nantucket « la petite dame grise de la mer ». J’ai compris pourquoi le matin brumeux où j’y suis arrivé pour la première fois. Une femme à cheval avançait le long de la plage sous les yeux ébahis de sa famille à bord du ferry où je me trouvais, et elle portait une banderole où était écrit le message : « Votre folle de tante peut à nouveau monter à cheval. » C’est un endroit unique.

2. Îles Scilly, Angleterre

Ce sont les éclaireurs de l’Angleterre, une poignée de toutes petites îles au large de Land’s End, dans les Cornouailles, un archipel inondé des eaux de l’Atlantique et un monde à part entière. Cinq d’entre elles sont faiblement habitées, et le reste se compose de centaines d’îlots, d’écueils, et de rochers qui s’étendent jusqu’au phare de Bishop Rock. Prochain arrêt : l’Amérique.

Les embruns de l’Atlantique transportent les parfums des champs de fleurs au printemps. Les îles, qui font partie du duché de Cornouailles, appartiennent au Prince Charles.

3. Saba, Antilles néerlandaises

Au cours des années que j’ai passées à la découverte des îles, j’ai visité la plupart des Caraïbes : la Barbade, Antigua, la Jamaïque, et de nombreuses îles bien plus petites. La plus étonnante de celles-ci est Saba, à l’est des îles Vierges américaines. S’élevant à 873 mètres d’altitude, Saba compte 1 500 habitants dont beaucoup partagent le même nom de famille, Hassell.

4. Les îles Canaries, Espagne

Les Européens viennent en masse aux îles Canaries en hiver pour prendre un peu de soleil. Les températures oscillent entre 20 et 25 degrés en janvier et février.

Sur Tenerife s’élève l’un des pics les plus imposants d’Europe, le Teide, dont le sommet recouvert de neige en hiver contraste avec le grand ciel bleu. Vous pouvez aller voir les baleines ou prendre le bateau en direction de Gomera, dernière étape de Christophe Colon avant de partir découvrir l’Amérique.

5. Fair Isle, Ecosse

Fair Isle est l’île habitée la plus isolée de Grande-Bretagne. Elle ne possède que 70 habitants, sans compter les centaines de milliers d’oiseaux qui y résident aussi. La plupart des visiteurs qui se rendent sur cette île sauvage et merveilleuse viennent observer les oiseaux. Les moutons paissent paisiblement dans des prés aux inclinaisons vertigineuses.

6. L’île Lord Howe, Australie

Lord Howe se trouve en plein milieu de la mer de Tasman, a deux heures et demie de vol de Sydney. En bateau, il faut plusieurs journées pour s’y rendre. Quel que soit votre moyen de transport, elle vaut le voyage.

Baptisée du nom d’un amiral britannique, Lord Howe est l’île corallienne la plus septentrionale du monde. Elle compte environ 350 habitants, dont beaucoup de descendants des familles qui s’y sont installées au 18e siècle.

7. Capri, Italie

Capri est la seule île que j’ai visitée qui était exactement telle que je l’avais imaginée. Les chansons qui en parlent avec amour ne sont que bien trop vraies. La place de la ville à elle seule est incroyable. C’est comme une scène de théâtre, à peine plus grande. Il y a des balcons colorés tout autour et un charmant campanile. Le carillon de l’horloge ne sonne pas pour marquer le temps qui passe mais quand il en a envie. Du point culminant de l’île, on aperçoit le volcan du Vésuve et la côte italienne qui s’étend le long d’une mer éclatante.

8. Channel Islands, États-Unis

Peu de gens s’aventurent dans les Channel Islands au large de la côte californienne, et pourtant, elles sont toutes proches. La plus accessible, et la plus connue, est Santa Catalina, où je me suis rendu en deux heures de ferry depuis le port de Los Angeles. J’y ai trouvé un village tranquille appelé Avalon, une baie calme, et un célèbre salon de danse d’avant-guerre, rond comme une forteresse, où les big bands jouaient autrefois.

9. Tahiti, Polynésie française

De nos jours, les voyageurs vous diront que Tahiti n’est plus un rêve. C’est vrai, il y a un aéroport international et des hôtels se dressent à proximité du récif de corail. J’ai observé ces changements au fil des ans, et pourtant, l’île est toujours aussi belle et se dresse toujours aussi verte jusqu’à son sommet dans les nuages. Depuis la mer au moins, avant de s’approcher trop près, on peut toujours voir Tahiti de la même façon que Paul Gauguin l’a vue lors de son voyage depuis la France pour peindre, c’est-à-dire dans toute son extravagance et toute sa romance.

10. Les îles de la mer d’Andaman, Thaïlande

C’est un véritable plaisir que d’observer la façon dont la distance, la lumière du soleil et les nuages transforment l’apparence de ces îles. Sur certaine, la plage n’est suffisamment large que pour se jeter dans l’eau ; d’autres sont bordées de petits villages construits sur des planches de bois, les maisons attachées les unes aux autres. Toutes sont des paradis tropicaux : Koh Phi Phi, Koh He, Koh Racha, Koh Surin, Koh Dok Mai, pour ne nommer que mes préférées. Koh Phuket est un bon point de départ. Après avoir été dévastées par le tsunami en 2004, ces îles font désormais leur retour.

Lire la suite