Voyage

Aventure : partir camper sur l'océan Arctique

Découvrez comment s'est préparé un photographe pour cette aventure givrée.samedi 28 avril 2018

De Nina Strochlic
Photographie De Jon Golden

6 MOIS AVANT

Préparation : Je vais photographier une équipe d'aventuriers de l'extrême qui se déplacera en motoneige au Canada, à travers l'océan Arctique gelé. Je vais les suivre en motoneige, ce qui demande beaucoup d'efforts : il faut donc que je me prépare physiquement. Quelques mois avant le départ, je commence donc à courir et à faire des exercices pour renforcer ma ceinture abdominale.

En Arctique, lorsque l'on est fatigué, il ne faut pas s'asseoir. Il faut continuer à se déplacer ou se mettre dans son sac de couchage. J'ai également demandé à mes sponsors de me fournir des gants avec lesquels je peux prendre des photos et un matelas en duvet.

 

2 SEMAINES AVANT

Liste des équipements essentiels : Notre campement sera situé à Auyuittuq. Personne ne vit à moins de 80 km à la ronde. Je dois donc emmener le nécessaire pour un voyage de 2,5 jours en février.

  • Une fusée de détresse ;
  • Un téléphone satellite, qui ne fonctionnera que deux heures par jour. Il faut donc que je passe en revue les protocoles de sécurité avec ma famille avant le départ ;
  • Des noix de macadamia, car ce sont les plus riches en matières grasses ;
  • Une brosse à dents avec du dentrifrice déjà appliqué ;
  • Une dizaine de batteries pour l'appareil photo. Avec le froid, leur niveau de charge baisse très vite, donc je les garderai dans mon manteau ou mon sac de couchage ;
  • Deux sous-vêtements longs.

 

2 JOURS AVANT

Prêt pour le départ : J'avais hâte de partir à différents moments au cours de ces derniers mois, mais le voyage me semblait irréel. Jusqu'à ce que je monte dans l'avion en Virginie. Une fois arrivé à Qikiqtarjuaq, je me rends dans la maison de la mère de notre guide Inuit pour refaire mon sac.

Les membres de l'équipe grimpent sur leurs motoneiges et nous revoyons les signes de la main que j'utiliserai pour les diriger dans le cadre de l'appareil lorsqu'ils conduiront. Avant de s'élancer, je place mes affaires dans un sac imperméable : la motoneige pourrait passer au travers de la glace, ne sait-on jamais. Tout est dans le détail. Je continue de suivre le plan prévu.

 

LE VOYAGE EN CHIFFRES

3,380

Nombre de kilomètres parcourus

-31°C

Température moyenne minimale en février

-22°C

Température moyenne maximale en février

Lire la suite