Voyage

Nos conseils pour visiter Ottawa

À la lisière du Québec, la capitale bilingue du Canada surfe sur les deux cultures. Patrimoine, nature et restos branchés, tout y est ! Lundi, 14 janvier

De Corinne Soulay
Photographie De Emanuela Ascoli

À deux heures de route de Montréal (45 min par les airs), la capitale canadienne, ancienne cité industrielle, opère sa mue trendy. À cheval sur deux provinces, l’Ontario et le Québec, cette ville bilingue (anglais/français), allie désormais créativité, douceur de vivre et escapades nature. Commencez par la colline du Parlement et ses majestueux bâtiments néogothiques. En été, chaque matin, s’y déroule la relève de la garde, inspirée de celle de Buckingham Palace, avec militaires à veste rouge et coiffe en poils d’ours. Si vous êtes en forme, enchaînez avec quelques postures de yoga car, vers midi, l’esplanade change de visage pour une séance collective en plein air. Puis rayonnez à vélo vers des secteurs plus tendance, comme Wellington West, ancien quartier ouvrier devenu branché. On y déambule sur de larges trottoirs, entre boutiques vintage, restaurants indépendants et sculptures contemporaines. Vous l’aurez compris, Ottawa n’est plus une ville de passage, c’est une destination ! Voici tous nos conseils pour la visiter au mieux.

 

1. OÙ MANGER ?

Les foodistas vont adorer ce mélange de spécialités traditionnelles et d’influences cosmopolites.

  • LA MEILLEURE POUTINE

Vous ne quitterez pas Ottawa sans goûter LA spécialité canadienne : des frites recouvertes de fromage, plongées dans de la sauce brune. L’Elgin Street Diner, dans le centre-ville, propose sept versions de poutine. Tenté par une étude comparative ? Venez à la PoutineFest, du 25 au 28 avril : la rue Sparks, piétonne, se pare alors de dizaines de stands. Les plus toqués s’aventureront de l’autre côté de la rivière des Outaouais, à Gatineau, pour tester celle de la Pataterie Hulloise, servie dans un gobelet ou une version jamaïcaine avec poulet fumé au BBQ Shop.

 

  • SPÉCIALITÉ SUCRÉES

Étirez une pâte en forme de queue de castor, faites la frire : voici le dessert emblématique d’Ottawa, le beavertail. Le stand original, BeaverTails, au marché By, propose pléthore de garnitures : cannelle, érable, banane… Autre gourmandise typique, la tartelette au beurre. Pour la classique, direction le Franks Baked Goods & Catering. Pour des versions plus originales, optez pour Three Tarts. Ne manquez pas non plus les « biscuits Obama », des sablés rouge et blanc en forme de feuille d’érable, coup de coeur de l’ex-président américain lors de sa visite en 2009.

 

  • RESTOS TENDANCE

Notre favori : le Riviera, rue Sparks. Ce restaurant raffiné est installé dans les somptueux locaux d’une ancienne banque, un long comptoir sépare les cuisines ouvertes de la salle. Au menu, une cuisine de marché sophistiquée et une liste infinie de cocktails. Plus décontractée, la Taverne sur la Colline ouvre de mai à octobre au coeur du parc Major’s Hill, avec une vue imprenable sur les monuments de la ville. Sa spécialité ? Des hot-dogs gourmets agrémentés de produits originaux et de qualité. Il existe même une version avec une saucisse végétarienne.

 

  • FOOD TOUR

Ottawa fourmille d’adresses savoureuses. Pour une vision d’ensemble, inscrivez-vous à la randonnée de 3 heures de C’est bon cooking, à Wellington West. Un conseil, ne prenez pas de petit déjeuner avant si vous voulez tout goûter, en particulier les glaces artisanales de Stella Luna, les doughnuts au bacon et sirop d’érable de Suzy Q et le canard fumé du MeatPress. Plus ciblé, Ottawa Tasting Tours propose un circuit autour des accords mets-vins, et Brew Donkey un road trip en bus de 4 h 30 à la découverte des meilleures brasseries artisanales.

 

2. À VOIR 

Que vous soyez férus d’histoire, de clubbing, de shopping ou de plein air, Ottawa répond à toutes les envies.

  • TOP 3 DES MUSÉES

Outre le Parlement, qui se visite gratuitement, la capitale regorge de musées. Sur le bord de la rivière des Outaouais, le Musée canadien de l’histoire présente un hall monumental abritant une étonnante collection de totems amérindiens. Juste en face, sur l’autre rive, le musée des Beaux-Arts accueille 40 000 oeuvres, dont l’immense araignée de bronze de 9,25 m, « Maman », signée Louise Bourgeois, qui, comme à Bilbao, accueille le visiteur. Dernière-née, en 2018, la Galerie d’art d’Ottawa, en centre-ville, propose des expositions d’artistes contemporains sur 5 étages.

 

  • LE « MAGAZINAGE »

Pour des souvenirs, direction le marché By où se côtoient étals de fruits et légumes de saison et boutiques d’artisanat. Vous y trouverez le fameux sirop d’érable, des coffrets de spécialités (« Canada in a basket ») ou, plus insolite, des chaussettes Trudeau, à l’effigie du Premier ministre. Fans de design, remontez la rue Dalhousie, tout près, pour découvrir des créateurs locaux. Un peu moins typique, la rue Rideau accueille néanmoins l’enseigne historique Hudson’s Bay et ses emblématiques couvertures en laine, monnaie d’échange à l’époque de la traite des fourrures au XIXe siècle.

 

  • CÔTÉ NATURE

Traversée par trois rivières et le canal Rideau, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Ottawa la citadine est aussi une destination de plein air. À la belle saison, profitez des pistes cyclables qui longent les cours d’eau, et de ses parcs, tel celui de Rockcliffe, qui se couvre de narcisses au printemps et abrite un petit étang, The Pond, où l’on peut se baigner. Il est aussi possible de faire du kayak et de canoter sur le lac Dow, qui jouxte un bel arboretum. L’hiver, le canal Rideau se transforme en patinoire géante de 7,8 km : la plus longue du monde selon le « Guiness Book » !

 

  • VIE NOCTURNE

Le soir, les bars qui bordent le marché By. s’animent et transforment le lieu en spot tendance. Commencez par une soirée télé au Sens House pour vibrer devant l’équipe de hockey locale. Éloignez-vous ensuite du quartier pour gagner le House of Targ, lieu régressif, à la fois salle de jeux d’arcade et de concerts ; ou le restaurant Union Local 613, qui cache, derrière sa bibliothèque, un speakeasy aux airs de bar clandestin, où déguster des cocktails. Envie de danser ? Cap sur la Galerie SAW, centre d’art contemporain couplé avec une boîte de nuit qui rouvrira ses portes au printemps.

 

3. OÙ DORMIR ?

  • CLASSIQUE

Avec ses faux airs de château Renaissance à la française, le majestueux Fairmont Château Laurier est un monument iconique d’Ottawa. À son inauguration en 1912, cet hôtel 5-étoiles jouissait d’une position stratégique, juste en face de la sortie de la gare. En plein centre-ville, avec des chambres et suites donnant sur le Parlement et une superbe piscine Art déco, il continue d’être un point de chute idéal pour visiter la ville à pied. 

 

  • TENDANCE

Bien situé aussi, près du quartier hype du marché By, la tour moderne du Andaz Ottawa Byward market abrite 200 chambres au design épuré, avec une vue sans vis-à-vis sur la capitale à partir du 6e étage. En fin de journée, montez au 16e étage pour profiter de son bar à cocktails en rooftop, très prisé par la jeunesse branchée.

 

  • NOUVEAU

Niché dans le même immeuble que la Galerie d’art d’Ottawa, le tout nouvel hôtel Le Germain joue aussi la carte du design, avec 115 chambres sobres aux détails déco chic et insolites comme ces abat-jour en cotte de maille ou ces clichés géants d’Ottawa en noir et blanc, imprimés sur du tissu, en guise de tête de lit.

 

4. VIRÉES INSOLITES

Vol vertigineux ou randonnées effrayantes, éprouvez le grand frisson !

Accrochez-vous, ça va secouer ! Admirez la capitale canadienne vue du ciel, à bord d’un avion biplan de 1939 (environ 43,50 € le vol). Le décollage se fait, de mai à octobre, au musée de l’Aviation et de l’Espace du Canada (sa collection de 130 aéronefs militaires et civils vaut à elle seule le détour). Terminez la journée entouré de fantômes en réservant une marche hantée (hauntedwalk.com) de 1 h 30. Accompagné de conteurs incollables sur l’histoire d’Ottawa, vous sillonnerez les incontournables sites de la ville à la lanterne. Pour ceux qui souhaiteraient faire durer l’expérience, passez la nuit à l’HI Ottawa Jail, une ancienne prison transformée en auberge de jeunesse. Frissons garantis pour environ 30 euros la nuit !

 

Y aller : Air Canada propose des vols en 9­h­40, avec une escale à Montréal. Pour préparer votre séjour : tourismeottawa.ca

Ce mini guide d'Ottawa a été publié dans le magazine National Geographic Traveler n° 13, daté de janvier-février-mars 2019.