Comment se nourrir au beau milieu de la jungle ?

La jungle est un univers dans lequel il faut respecter certaines règles si l'on veut survivre ; chaque être vivant s’y est adapté et a appris à vivre en développant ses propres armes pour se défendre, chasser et se nourrir.mercredi 22 janvier 2020

Pourquoi manger une larve de scarabée rhinocéros ?
Pourquoi manger une larve de scarabée rhinocéros ?

Un adulte moyen peut en théorie tenir 70 jours sans manger, à condition d’être bien hydraté. Si vous êtes perdu au beau milieu d’une jungle, n’espérez pas tenir autant de temps sans vous nourrir ; la survie réclame des efforts physiques considérables et votre corps ne tiendra pas sans un minimum de nourriture. Pas de panique, si votre sac à dos est vide, sachez que la nature a de quoi largement subvenir à vos besoins sans que vous n’épuisiez toute votre énergie à chasser. Insectes, fruits ou poissons, la jungle regorge de mets nutritifs, riches en protéines et parfois même riches en goût. Il est cependant vital de savoir reconnaître ce qui peut être mangé et ce qui ne doit surtout pas être ingéré.

En plus de leur apport protéiné inestimable, les insectes sont une source de nourriture abondante, très accessible, et doivent en ce sens être votre « proie » privilégiée. Ils ne demandent aucune compétence culinaire particulière. Votre premier terrain de chasse : les troncs d’arbres morts, repère des termites. Croustillants, ils peuvent se manger crus et sont hautement nutritifs. Attention, ne mangez que les noirs, les termites blancs peuvent piquer.

 

EN PLEINE NATURE AVEC BEAR GRYLLS – TOUS LES LUNDIS À 21:00

L’aventurier Bear Grylls repart se mesurer à l’hostilité de la nature en compagnie de personnalités parmi les plus populaires d’Hollywood. Des superhéros de Marvel aux comédiens récompensés, chaque semaine, un invité inédit accompagne Bear au sein des endroits les plus inhospitaliers de la planète. Préparez-vous à repousser vos limites et à développer de nouvelles techniques de survie tous les lundis soirs dans En pleine nature avec Bear Grylls.

 

Autres insectes à favoriser, les larves, qui sont en principe toutes comestibles. Celle du scarabée rhinocéros est, comme nous le montrent Bear Grylls et Brie Larson dans la vidéo ci-dessus, plus concentrée en protéines que la viande de bœuf. Si son goût insipide vous rebute et que vous êtes à proximité de cocotiers, partez en quête du ver de bancoule. Cet insecte long de deux centimètres élit domicile dans les noix de coco et y loge pendant plusieurs semaines. Cru, il a une saveur de lait concentré aromatisé à la noix de coco, une vraie friandise. Son apport en protéines, minéraux, vitamines A et E n’est pas non plus à négliger. Enfin, si l’envie de déguster des fourmis vous prend, faites-les cuire au minimum cinq minutes afin d’extraire leur venin. Bien d’autres insectes sont comestibles, mais quelques règles sont à respecter durant votre chasse. Les insectes aux couleurs vives ou se trouvant sur des excréments sont à bannir ; les premiers sont généralement venimeux et les seconds peuvent être porteurs d’infections et de maladies. Restez également sur le qui-vive, les endroits où grouillent les insectes attirent souvent araignées et serpents.

Les fruits sont, par leur goût sucré et leur forme alléchante, les aliments vers lesquels vous vous tournerez logiquement si votre corps réclame de quoi se sustenter, et à raison. Très peu sont dangereux pour l’Homme et leur apport nutritif est important. Outre les fruits communs que l’on trouve dans les jungles, les bananes, les noix de coco, les mangues ou les baies, sachez que certaines plantes insoupçonnées peuvent aussi subvenir aux besoins de votre corps. Si vous trouvez un palmier, récupérez et faites bouillir son cœur pour en éliminer les toxines et régalez-vous. Le bambou peut également être consommé. Enfin, les fruits de l’arbre à pain sont une excellente source de calcium, de fer et surtout de vitamine C. Pour les déguster de la meilleure des manières, faites-les cuire directement sur des braises.

Avec un minimum de compétences et de pratique, pêcher des poissons est un jeu d’enfants. Si par chez nous les truites abondent, dans la jungle, le piranha est roi et les légendes selon lesquelles ce poisson mord tout ce qui passe à proximité sont fausses. À moins que vous ne vous vidiez de votre sang dans une rivière, ces poissons ne vous feront aucun mal. Leur chair blanche par contre vous fera énormément de bien. Notre conseil pour attraper un piranha ? Construisez une canne à pêche rudimentaire avec un simple bout de bois et un bout de liane solide et pêchez votre premier piranha en l’attirant avec un petit mammifère. Après avoir ferré votre première prise, servez-vous-en comme appât ; le piranha est cannibale et ses congénères sauteront dessus pour leur repas.

Si vous avez l’âme et les compétences d’un Bear Grylls, n’hésitez pas à goûter ces curiosités comestibles que la jungle a également à vous offrir ; les escargots géants, 10 fois plus grand que ceux que nous trouvons en France, le caïman, le singe ou les œufs de tortues.

Lire la suite