Voyage : que garantit l’Écolabel européen ?

Présent dans toute l’Europe, ce label est attribué aux hébergements et prestations touristiques respectueux de l’environnement. Seul label écologique officiel européen il garantit le respect des normes écologiques en vigueur pour des vacances plus vertes.

Friday, October 2, 2020,
De National Geographic
Seul label écologique officiel européen, l'Ecolabel garantit le respect des normes écologiques en vigueur pour des ...

Seul label écologique officiel européen, l'Ecolabel garantit le respect des normes écologiques en vigueur pour des vacances plus vertes.

Photographie de Ecolabel

Que vous pensiez à des visites culturelles ou à des jolies balades en pleine nature, vos destinations seront cette année à l’évidence en France ou dans les pays européens voisins. Raison de plus pour bien choisir son point de chute et sélectionner un séjour vraiment vert. Pour cela, un bon réflexe : repérez l’Écolabel européen, un logo synonyme de tourisme durable. 

 

L'ÉCOLABEL, C'EST QUOI ?

Le logo ressemble à un pissenlit dont les sommités dessinent les étoiles du drapeau européen. Le symbole de l’euro apparaît au centre de la fleur. Créé dès 1992 par la Commission Européenne et repérable facilement à travers tout l’espace européen, ce label signale l’excellence d’un hébergement ou d’un service touristique en matière de respect de l’environnement. Hôtels, locations saisonnières, clubs de vacances, campings… dans chacun de ces lieux, le label garantit que vous avez choisi un endroit engagé dans la limitation de son impact environnemental et où on multiplie les initiatives pour protéger votre santé ainsi que celle de la planète. L’établissement labélisé a en effet accepté au préalable de remplir un cahier des charges rigoureux grâce auquel sont évalués, voire corrigés, d’innombrables petits détails.

 

S'ÉVADER SANS POLLUER

Au total, plus de 20 critères sont passés au crible pour vous permettre de partir avec la certitude de passer des vacances vertes. Parmi les mesures observées, il y a notamment celles destinées à limiter les émissions carbone. Les hébergements bénéficiant de l'Écolabel européen donnent par exemple à leurs hôtes des informations sur les options de transports durables permettant d'y accéder et d'explorer les alentours. Des vélos mis à disposition, des voitures électriques, des bus locaux, des petits trains à réserver autour de la destination… tout ce qui favorise les déplacements peu polluants est encouragé.

Séjourner dans un hébergement éco-énergétique est de fait un excellent moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à des vacances. L'Écolabel européen le permet en encourageant l'utilisation d'ampoules et d'équipements électriques qui économisent jusqu'à 50 % d'énergie. Quant aux systèmes de chauffage et de climatisation, ils doivent recycler leurs ressources, ce qui s’inscrit là aussi dans une démarche plus éco-responsable.

Cette approche circulaire s'étend aux économies d'eau, ressource d’autant plus précieuse dans les stations balnéaires ou sur les îles, notamment dans les pays du sud de l’Europe qui connaissent en été de fortes chaleurs. Installation de robinets, de toilettes et de douches à débit économique, recyclage de l'eau de pluie, entretien écologique de la piscine, et bien sûr non remplacement quotidien des serviettes et des draps… À chaque fois, les hébergements labélisés se sont engagés dans des efforts précis pour mettre en œuvre les petites modifications qui préservent au mieux les ressources naturelles. Ainsi, la seule eau qui occupera vos pensées sera celle de l'océan ou vous aimerez à passer des heures… 

 

MOINS DE DÉCHETS, PLUS DE FARNIENTE

Même hors de chez soi, pas question de perdre ses bonnes habitudes. Réduire ses déchets, c’est aussi protéger une destination touristique que l’on aime et l’aider à rester un lieu de villégiature agréable.

Chaque année, le tourisme produit plus de 4,8 millions de tonnes de déchets. Les hébergements estampillés de l'Écolabel européen, s’engagent sur la réduction de ces déchets, qui fait résolument partie de leur fonctionnement. Au programme : pas d'emballage à usage unique, pas de couverts en plastique, ni d'articles de toilette jetables, et le moins de gaspillage alimentaire possible…

Tout est fait pour faciliter le tri de vos propres déchets, afin de permettre le recyclage, notamment du plastique, principal polluant de nos montagnes et de nos plages.

Lire la suite