À la découverte des mondes éthérés du parc national de Zion

Avec ses canyons en fente et ses falaises rocheuses sculptés par l’eau, le parc national de Zion, situé dans l’Utah, est le paradis des aventuriers. Voici quelques conseils si vous souhaitez le visiter.

De Norie Quintos
Publication 2 déc. 2021, 17:01 CET
departments-adventure-tunnel

L’accès au canyon en fente Subway, situé dans le parc national de Zion, se fait par randonnée ou canyoning.

PHOTOGRAPHIE DE Josh Hydeman

C’est dans le Sud-Ouest de l’Utah, aux États-Unis, que se trouvent les canyons sculptés par l’eau, les mesas et les formations rocheuses du parc national de Zion. Particulièrement spectaculaires, ces merveilles de la nature furent parmi les premières à intégrer le National Park System, lorsque le président William Howard Taft créa une réserve de 6 000 hectares en 1909. Baptisé à l’origine le monument national de Mukuntuweap, il changea par la suite de nom et fut agrandi. Situé à quelques heures de route de Las Vegas, ce parc populaire attire chaque année des millions de visiteurs.

 

PURE MAGIE

Les aventuriers à la recherche de mondes éthérés trouveront leur bonheur dans le canyon en fente nommé « Subway ». Parvenir jusqu’à cette merveille, accessible uniquement sur autorisation, est la partie la plus amusante (et la plus difficile).

Deux options s’offrent à vous : vous pouvez effectuer une randonnée de 14 km aller-retour, ou faire du canyoning, un sport qui combine notamment randonnée et descente en rappel. Le photographe Josh Hydeman a choisi la seconde option pour réaliser le cliché ci-dessus. « Lorsque nous sommes arrivés, la journée était déjà bien avancée, raconte-t-il. Le canyon ressemblait à une grotte. On assistait à la rencontre de la lumière, de la couleur, de la beauté et de l’instant présent ».

 

UN PARC ACCESSIBLE À TOUS

Le parc national de Zion est « parsemé de magnifiques canyons étroits et sombres débordant d’eau », indique Josh Hydeman. L’un des meilleurs exemples est le canyon The Narrows, particulièrement apprécié des randonneurs qui n’ont pas peur de se mouiller. Pour les autres visiteurs, le parc dispose de sentiers accessibles en fauteuil roulant, des observations de la faune et la flore, ainsi que des observations des étoiles.

Les grimpeurs peuvent tester leur force de caractère sur certaines des plus hautes falaises de grès au monde. Lors de l’ascension, ils peuvent ouvrir l’œil et repérer des chauves-souris, aidant ainsi les scientifiques à protéger ces espèces clés de voûte.

 

LES GARDIENS DE ZION

L’eau n’a pas seulement sculpté le terrain, elle a aussi attiré des humains, les premiers il y a plus de 10 000 ans : le peuple Fremont, les tribus Pueblo ancestrales et les peuples archaïques. Certains ont sculpté des scènes sur les parois rocheuses et se sont installés dans les falaises.

Au 13e siècle, les Païutes du Sud arrivèrent dans la région, qu’ils baptisèrent Mukuntuweap (qui signifie « comme une flèche droite » en français). L’empiétement des colons les força à partir, mais de nouvelles générations retournèrent sur ces terres et s’y rassemblèrent pour les honorer. L’Human History Museum (Musée d’histoire humaine) du parc retrace leurs histoires.

 

LE PARC EN CHIFFRES

80 : le nombre d’autorisations délivrées chaque jour pour le canyon en fente Subway, photographié ci-dessus.

10 000 : l’âge, en années, des plus anciens objets humains mis au jour dans le parc national de Zion.

60 190 : la superficie, en hectares, du parc.

Norie Quintos est éditorialiste pour National Geographic Travel. Retrouvez-la sur Twitter. Découvrez les aventures de Josh Hydeman, photographe de grottes et de paysages, sur Instagram. Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Voyage
Cette équipe d'alpinistes extraordinaires vient d'atteindre le sommet de l'Everest
Voyage
Coup de cœur pour le parc national de Canyonlands, aussi beau que méconnu
Voyage
Une échelle suspendue dans le vide pour admirer les Alpes autrichiennes
Voyage
Quand les voyageurs participent à la replantation de coraux
Voyage
En Jordanie, ce sentier mythique relie Pétra à la mer Rouge

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.