Voyage

La « Venise des Pays-Bas » : découvrez le village néerlandais entièrement piéton

Ce n'est pas pour rien que le hameau pittoresque de Giethoorn est surnommé la « Venise des Pays-Bas » : il n'y a aucune route dans le village.

De Kelly Barrett
Une barque vogue sur un canal à Giethoorn, un village néerlandais érigé sur de petites îles de tourbe, qui n'a pas de routes et ne compte donc aucune voiture.

Dans le petit village néerlandais de Giethoorn, la quiétude est onirique. La raison de ce silence ? Le hameau n'a pas de route, et il est par conséquent impossible d'y circuler en voiture. Pour se déplacer, les habitants et les touristes optent donc pour des alternatives silencieuses, à l'image du vélo, du bateau ou de la marche à pied. Constitué de petites îles de tourbe reliées entre elles par des ponts, Giethoorn offre peu d'activités, hormis celle d'apprécier le calme d'une balade parmi les fermes au toit de chaume et les passerelles enjambant le dédale de canaux.

Le nom du village date du 13e siècle, époque à laquelle il aurait été établi. Ses premiers habitants, des fermiers, y auraient découvert de nombreuses cornes appartenant à des chèvres sauvages, qui n'auraient pas survécu à l'inondation de 1170. « Geytenhoren », qui signifie « corne de chèvre », aurait été raccourci en « Giethoorn » et le nom est resté. Des siècles après cette inondation, l'eau façonne toujours le paysage et l'histoire du village.

Non loin de là, dans le parc national Weeribben-Wieden, les amoureux de la nature peuvent s'adonner à la randonnée dans les marais et les roselières, où les loutres, les guifettes noires, les grands cormorans et les aigrettes ont élu domicile. Pour découvrir le parc, deux options s'offrent à vous : sur l'eau, à bord de barques et de canoës, ou en empruntant l'un des nombreux chemins de randonnée. Loin du bruit des voitures, les sons de la nature éveillent tous vos sens.

lancer le diaporama

 

CONSEILS DE VOYAGE

Ayant récemment capturé la sérénité de Geithoorn le long du canal Binnenpad, Jan Brouwer, photographe Your Shot, vous conseille d'aller y faire un tour si vous recherchez d'un point de vue sublime sur les ponts et les maisons du village. Pour apprécier les premières lueurs du jour, réveillez-vous à 6 heures du matin et partez prendre des photographies le long du canal, avant que les bateaux ne sortent. Si vous n'êtes pas un lève-tôt, vous pouvez aussi attendre 18 h, lorsque les visiteurs commencent à quitter les lieux. Passer la nuit dans l'une des nombreuses chambres d'hôtes du village est une excellente idée pour profiter de ce spectacle et éviter la foule pendant votre visite.

Allez-y en avril, mai, juin ou septembre pour éviter la foule et privilégiez si possible les jours de la semaine. Vous pouvez vous rendre à Giethoorn en prenant le train et le bus. Bien que la « Venise des Pays-Bas » semble être à mille lieues d'Amsterdam, la capitale, seuls 120 km les séparent. La sensation d'avoir voyagé dans le temps vaut largement les deux heures de trajet.

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite