La pandémie de coronavirus perturbe les déplacements de personnes et de voyageurs. Retrouvez l’ensemble de nos articles dédiés sur le coronavirus>>

Le Mékong, fleuve aux airs d'aquarelle

Pendant la saison des crues, les nénuphars en fleurs ponctuent le Mékong de blanc et fuchsia.

De Rachel Ng
Publication 12 janv. 2022, 12:29 CET
departments_02.2022_water_garden

Vêtues de chapeaux coniques et de tuniques traditionnelles appelées ao dai, ces femmes cueillent les nénuphars à l'aube, comme des générations de femmes l'ont fait avant elles.

PHOTOGRAPHIE DE Khánh Phan

Le Mékong traverse la Chine, le Myanmar (Birmanie), le Laos, la Thaïlande et le Cambodge avant de se transformer en un réseau de voies navigables dans le sud-ouest du Viet Nam et de se jeter dans la mer de Chine méridionale.

 

LES COULISSES DE CETTE IMAGE

Pendant la saison des crues dans le delta, de juin à novembre, les femmes conduisent de longs bateaux pour récolter des nénuphars. Pataugeant dans l'eau jusqu'à la taille, elles rincent et mettent en bottes les plantes pour les vendre sur les marchés et dans les restaurants. Leurs mères et grands-mères leur ont enseigné la navigation de plaisance, explique la photographe Khánh Phan, qui a capturé l'image ci-dessus par drone. Elle compare le cercle que forment les nénuphars à une grande fleur sur laquelle « les femmes sont comme des abeilles ».

LA VIE AQUATIQUE

Les nénuphars font partie des plus de 20 000 espèces de plantes qui poussent dans le Mékong. Deuxième fleuve le plus riche en biodiversité au monde, après l'Amazone, le Mékong abrite des espèces animales telles que le dauphin de l'Irrawaddy, une espèce menacée, la loutre de Sumatra et la raie géante d'eau douce. La vie humaine s'active le long du fleuve dans les marchés flottants, les villages perchés sur pilotis et les plaines inondables du delta où les agriculteurs récoltent plus de la moitié du riz produit au Viet Nam.

 

UN FLEUVE EN PROIE AU CHANGEMENT

Le Mékong a longtemps fait vivre les populations locales et attiré les voyageurs. Mais ces merveilles naturelles et culturelles sont menacées par des enjeux environnementaux comme la pollution plastique. Grâce à un financement de la National Geographic Society, des chercheurs de l'université anglaise de Hull étudient comment cette pollution arrive dans les eaux du fleuve ; le Programme des Nations unies pour l'environnement a un projet visant à évaluer les effets du plastique sur les espèces migratrices.

 

LE MÉKONG EN CHIFFRES

6 : le nombre de pays traversés par le Mékong.

24.7 millions de tonnes métriques de riz cultivé par an dans le delta.

4 350 : la longueur approximative, en kilomètres, du Mékong.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Voyage
Une échelle suspendue dans le vide pour admirer les Alpes autrichiennes
Voyage
Les îles Lofoten, royaume du surf en hiver
Voyage
À la découverte des mondes éthérés du parc national de Zion
Environnement
La nature fait son grand retour au Mozambique
Voyage
Le voyage, une activité humaine essentielle

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.