Voyage

Nos conseils pour découvrir Kyoto

Nos 10 incontournables pour découvrir l'ancienne capitale du Japon.

De Nano Betts

FAUNE

Une randonnée de 40 minutes au sommet du mont Arashiyama vous conduira au parc des singes d'Iwatayama, où plus de 170 macaques japonais se déplacent librement dans leur habitat naturel. C'est un endroit parfait pour non seulement observer ces créatures enjouées s'ébattre, mais aussi pour profiter de la vue panoramique sur la ville.

 

NATURE

Saiho-ji, plus communément appelé Kokedera, est un temple bouddhiste zen du VIIIe siècle classé au patrimoine mondial de l'UNESCO qui attire les visiteurs dans son jardin de mousse inexploité. Le jardin à deux niveaux est la conséquence fortuite d'une inondation pendant la période Edo. Aujourd'hui, cette merveille naturelle verdoyante est méticuleusement entretenue et préservée par des moines avec plus de 120 variétés différentes recouvrant le sol de différentes nuances de vert.

 

PARC NATIONAL

Les contreforts d'Arashiyama abritent l'emblématique forêt de bambous de Sagano. Le bosquet verdoyant est accessible par le temple bouddhiste Tenryu-ji du XIVe siècle. Une sérénité unique se dégage au rythme du vent qui souffle dans les arbres. La lumière du soleil filtrée remplit l’espace d’une lueur verte et tranquille.

 

EXPÉRIENCE CULTURELLE

Lieu de naissance du sadō, ou cérémonie du thé japonaise, les quartiers historiques de Gion et de Higashiyama sont des endroits parfaits pour visiter les machiyas et se familiariser avec l'art antique de la fabrication du thé. Pendant le rituel exécuté sur un sol en tatami par un maître théier professionnel, vous aurez l'occasion de vous familiariser avec la philosophie et l'étiquette de la consommation de thé, et - peut-être - maîtriser les bases de la fabrication du matcha.

 

ESCAPADE D'UN JOUR

Pour un dépaysement total, un trajet de 23 minutes en train vous transportera dans le monde des néons, des panneaux d'affichage aux couleurs de la culture pop japonaise et des hôtels kitch. Bienvenue à Osaka, connue comme la Mecque de l'alimentation en Asie. Prévoyez suffisamment de temps pour goûter aux spécialités gastronomiques de la ville, telles que l'okonomiyaki et le takoyaki.

 

LIEU ICONIQUE

Dans la ville des mille sanctuaires, le temple Kinkaku-ji, plus connu sous le nom de Pavillon d'or, est situé au milieu d'un grand étang, joyau de la couronne qui l'entoure. Le temple tire son nom de la feuille d'or qui couvre tout l'extérieur des deux étages supérieurs. Il est l'un des dix-sept monuments historiques de l'ancien Kyoto.

 

SITE HISTORIQUE

Le château de Nijō, la résidence des shoguns Tokugawa, se dresse au cœur de la ville et témoigne du pouvoir que les Shoguns ont exercé sur les empereurs tout au long de la période Edo. Le château impressionne par ses douves et ses murs de pierre extérieurs, ainsi que par les pans de murs minutieusement peints à l'intérieur. Les appartements du château sont sans doute les meilleurs exemples de l'architecture féodale japonaise.

 

ORIGINALITÉ LOCALE

Kyoto est la partie la plus préservée du Japon, et même Starbucks s'est plié aux traditions locales en choisissant d'ouvrir son café dans une maison japonaise centenaire dotée d'une architecture vernaculaire caractéristique. Un rideau de noren sur la porte d'entrée, un sol en tatami, des coussins en soie et un jardin japonais sont tous présents pour vous plonger dans une ambiance japonaise tout en sirotant votre matcha Frappuccino.

 

UN QUARTIER À EXPLORER

Pour être transporté dans le Japon d'antan, déambulez dans les rues de Gion. Il a été créé au Moyen-Âge pour accueillir les pèlerins au sanctuaire de Yasaka, devenant progressivement le quartier du divertissement le plus exclusif et le plus connu du Japon. Le plus souvent désigné sous le nom de Geisha District de Kyoto, vous devriez vous diriger vers les ruelles étroites ou vous pourrez entrapercevoir une vraie geisha.

 

PRENEZ LE TEMPS D'OBSERVER

Prenez un verre et blottissez-vous au bord de la rivière Kamo dans le quartier de Pontocho. C'est l'un des endroits préférés des locaux pour organiser des festivals, se promener ou inviter leurs proches pour un pique-nique. L'agitation joyeuse et le tintement des verres à bière provenant des restaurants environnants ne font qu'ajouter à l'atmosphère agréable.