Nos conseils pour visiter Glasgow

Ville natale de l’architecte Charles Rennie Mackintosh, Glasgow préserve son héritage artistique et architectural.

De Peter Ross
Dans le West End de Glasgow, la Kelvingrove Art Gallery and Museum se dresse au-dessus du ...
Dans le West End de Glasgow, la Kelvingrove Art Gallery and Museum se dresse au-dessus du parc du même nom.
Photographie de KIERAN DODDS

La plus grande ville écossaise est souvent éclipsée par sa rivale Edimbourg. Si Edimbourg a un caractère festif, Glasgow a du caractère et du charme.

Désignée ville de la musique par l’UNESCO et ville européenne de la culture en 1990, Glasgow est reconnue pour sa scène artistique. La restauration de l’école d'art, chef-d'œuvre architectural de la ville, devrait être terminée d'ici fin 2018. Cette année sera aussi l'occasion de célébrer le 150e anniversaire de la naissance de l’architecte Charles Rennie Mackintosh, dont la sensibilité a transformé l'architecture d'urbanisme mondiale.

Mais pour trouver le cœur et l'âme de la ville, il faut partir à la rencontre de ses habitants. Le slogan de la ville, après tout, est « People Make Glasgow » (Ce sont les gens qui font Glasgow).

 

OÙ MANGER ?

Les restaurants les plus branchés sont maintenant regroupés à Finnieston, le quartier bordant la rivière qui, il n'y a pas si longtemps, était encore une ville fantôme post-industrielle. Les restaurants The Ganet, Ox and Finch et Crabshakk, figurent parmi les destinations les plus prisées de la « bande de Finnie ». Glasgow compte aussi d’excellents restaurants indiens : Shish Mahal et Mother India’s Café sont sans doute les meilleurs. Le fish and chips est un classique des fast-food, à boire avec un Irn-Bru, soda à l'orange très apprécié des Écossais.

 

OÙ DORMIR ?

Décrite par son créateur comme « la maison de Dark Vador », Dakota Deluxe a un intérieur fait de briques sombres et de stores noirs. Difficile de savoir si vous devez vous présenter à l'accueil ou piloter un X-Wing dans les couloirs. À l’intérieur, l'ambiance est des plus cosy et calme, idéale pour les couples partis à la découverte de la ville écossaise. L'élégant bar à cocktails propose un défi : essayer de nommer tous les Jacks célèbres (Nicholson, Kennedy, etc.) dont les portraits décorent les murs. Dans le quartier verdoyant du West End, l'Hôtel du Vin - Devon Devonshire Gardens - a longtemps été synonyme de luxe, ce qui explique pourquoi ce quartier composé de maisons victoriennes est le lieu de rencontre des célébrités.

 

SE DIVERTIR

L'une des expériences les plus typiques est d'assister à un concert au Barrowland Ballroom ou au moins d'admirer son emblématique enseigne. Glasgow est aussi une ville de football. La rivalité féroce entre les Celtic et les Rangers anime chaque mi-temps qui les oppose. N’hésitez pas à aller assister aux matchs des petites équipes telles que Partick Thistle ou Queen’s Park ; reflet de la culture authentique du « fitba ». Prenez un instant également pour visiter le Kelvingrove Art Gallery and Museum, un édifice majestueux qui abrite une oeuvre de renommée mondiale, le « Christ de Saint Jean de la Croix » de Salvador Dalí.

 

UN PEU DE SHOPPING

On dit souvent que Glasgow a les meilleurs magasins du Royaume-Uni, en dehors de Londres. La plupart des magasins se trouvent sur Style Mile, perpendiculaire aux rues Argyle, Buchanan, et Sauchiehall Streets. Cherchez ailleurs des idées cadeaux plus décalées : les livres rares de Young sur Skirving Street ; Dowanside et Ruthven Lanes pour les vêtements vintage (Starry Starry Night) et les antiquités ; Penny Black sur Great Western Road pour des cartes de vœux sur le thème de Glasgow. Et ne manquez pas le meilleur magasin de disques écossais, Monorail, dans le café végétalien Mono à Kings Court.

Lire la suite