Voyage

Plongée dans les grottes aquatiques du Mexique

Partez à la découverte des dolines subaquatiques à la beauté éblouissante de la péninsule du Yucatán.

De Kate Siber

Sous sa végétation luxuriante, la péninsule mexicaine du Yucatán est en réalité semblable à du gruyère. Le soubassement est criblé de milliers de dolines, façonnées par la dissolution du calcaire et par l'infiltration d'eaux souterraines fraîches.

Il y a plusieurs siècles, les avens fournissaient de l'eau douce aux Mayas, pour qui ces formations géologiques constituaient des portails vers les dieux. Si les plongeurs explorent désormais les profondeurs, aucune certification n'est nécessaire pour profiter des joies des bassins en surface.

Au bout d'un sentier de terre bordé par la jungle, le cénote de Dos Ojos était sur le point de fermer à notre arrivée. Des plongeurs en combinaison et des enfants en maillot de bain se dirigeaient lentement vers le parking, mais un employé nous a laissés entrer, pour notre plus grand bonheur. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir, au bas des marches de bois grinçantes menant vers le bassin, que nous étions seuls au monde.

Nous nous sommes alors immergés dans l'eau à 24 °C, éclairés par la lumière de fin de journée. Les reflets bleus et verts rappelaient l'éclat des pierres précieuses. L'écho de nos chuchotements résonnait contre le plafond de la grotte, semblable à celui d'un opéra majestueux.

Sous ce plafond, les parois rocheuses disparaissaient dans un bassin de neuf mètres de profondeur, tandis que certains passages s'enfonçaient encore plus loin. Nous nous sommes laissés flotter et avons fait quelques brasses jusqu'à ce que nos doigts soient plissés, nous remplissant de la quiétude de cette extraordinaire fenêtre sur les profondeurs de la Terre.

Quelques jours plus tard, nous avons visité Gran Cenote et notre expérience a été fondamentalement différente : une fête pleine de vie. Alors que nous descendions les marches conduisant vers les bassins ensoleillés fourmillant de plongeurs, des familles et des couples pique-niquaient sur une petite étendue d'herbe. À travers nos masques, nous avons admiré les poissons et tortues se faufiler à travers les stalactites et stalagmites. À environ 10 mètres sous nos pieds, les torches des plongeurs éclairaient les profondeurs escarpées.

Après quelques allers-retours, nous sommes allés nous réchauffer dans les hauteurs, en compagnie d'heureux explorateurs se délectant des rayons lumineux et des merveilles sauvages offerts par cette piscine au cœur de la jungle.

Lire la suite