Voyage

Sainte Sophie, un chef-d'œuvre architectural entre islam et christianisme

La somptueuse basilique Sainte Sophie d'Istanbul mêle avec brio des éléments de son héritage chrétien et musulman. Voici quelques informations précieuses pour planifier votre visite.

De Rédaction National Geographic Traveler
La basilique Sainte Sophie, l'une des merveilles architecturales, se dresse près du détroit du Bosphore à Istanbul.
Une version alternative de cet article a paru dans le livre National Geographic Destinations of a Lifetime.

Vue de l'extérieur, avec sa coupole aux courbes harmonieuses et son enceinte aux angles saillants, la basilique Sainte Sophie ressemble étrangement à un jeu de formes grandeur nature. De l'intérieur, les proportions, les ouvrages d'art et le sol de marbre poli par des milliers d'années de pèlerinage en font bel et bien l'édifice qui s'approche le plus du paradis.

La basilique Saint Sophie fut érigée dans sa forme présenté en 537 de notre ère. Après plusieurs siècles passés au service du christianisme en tant qu'église chrétienne, ce chef-d'œuvre de l'architecture byzantine fut proclamé mosquée impériale en 1453 par le sultan Mehmed II le Conquérant après la prise de Constantinople par ses armées.

Pour parachever cette transformation, le sultan ordonna de recouvrir de plâtre les riches mosaïques qui s'étalaient sur une incroyable superficie en raison des images figuratives prohibées qu'elles représentaient. Ces années en tant que lieu de culte musulman apparaissent au travers des lignes généreuses des calligraphies arabes qui ornent les panneaux circulaires suspendus à hauteur du second étage. Autre témoin de cette époque placée sous le signe de l'Islam : le somptueux mihrab qui indique la direction de la Mecque.

Les réformes audacieuses de 1934 entreprises par le président Mustafa Kemal Atatürk ont sécularisé le monument et lui ont conféré le statut de musée. Aujourd'hui, les mosaïques partiellement dégagées se démarquent du plâtre et laissent apparaître leurs éclats dorés le long de la galerie supérieure. Sous cet angle, l'air qui s'engouffre par les fenêtres encerclant le dôme revêt une apparence opaline alors qu'il se déverse sur le carrelage en contrebas.

 

COMMENT Y ALLER ?

Sainte Sophie se situe au cœur du district de Sultanahmet, en face de la Mosquée bleue et à proximité immédiate du palais de Topkapı. Une fois arrivé à destination, vous n'aurez aucun mal à occuper votre journée. Istanbul est desservi par de nombreuses grandes compagnies aériennes.

 

QUAND Y ALLER ?

Sainte Sophie est ouverte tous les jours sauf le lundi, et ce, toute l'année. Les derniers tickets pour la journée sont vendus une heure avant la fermeture.

 

GASTRONOMIE

La zone comprise entre la basilique Sainte Sophie et la Mosquée bleue est l'ancien Hippodrome, autrefois le centre de la grande Istanbul. Il se situe toujours au cœur de l'action, fourmillant d'activité. Les vendeurs y proposent le simit, un pain circulaire ; des jus de grenade tout juste pressés ; de la crème glacée turque appelée dondurma riche en mastic (la sève issue d'un arbuste méditerranéen) et dont le gout prononcé s'accompagne d'une texture toute particulière, à réserver pour le dessert. Tout en vous délectant de la gourmandise de votre choix, n'hésitez pas à vous joindre aux Turcs dans une activité qui leur est propre : l'observation des badauds.

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite