Nos conseils si vous partez en vacances d'hiver en Suisse

Leur propreté, leur efficacité et leur beauté spectaculaire nous émerveillent. Les stations de ski suisses ont d'abord été des villes de montagne où les sports d'hiver faisaient partie du quotidien.

De Abigail Butcher
Publication 27 nov. 2023, 17:26 CET
La randonnée glaciaire est l'une des nombreuses activités proposées par le village de montagne de Saas-Fee.

La randonnée glaciaire est l'une des nombreuses activités proposées par le village de montagne de Saas-Fee. 

PHOTOGRAPHIE DE Tom Malecha, SaastalTourismusAG-Filme Von Draussen

Depuis des siècles, les Suisses maîtrisent les montagnes grâce à des téléphériques, des tunnels et des chemins de fer en altitude qui facilitent l’accès aux sommets et aux villes historiques. Ici, le ski est partie intégrante de la vie quotidienne et fait le rayonnement du pays partout dans le monde. L’expérience suisse est, certes, coûteuse mais entre les délicieux röstis de pommes de terre de ses restaurants de montagnes, le service chaleureux et efficace de ses hôtels de famille impeccables et son réseau de transport parfaitement fonctionnel, elle en vaut la peine. 

Les premières stations de ski se sont développées dans les Alpes et aujourd’hui, la Suisse fait partie des destinations privilégiées par nombre de touristes. Et ils ont raison.

Tout d'abord, la plupart des stations étaient anciennement des villages agricoles traditionnels, ceux qu’on voit sur des cartes postales. Tout en s'adaptant aux exigences du tourisme moderne, ils ont majoritairement conservé leur style et leur charme d'origine et attirent une communauté dynamique tout au long de l'année, ce qui leur confère une atmosphère différente de celle de certaines stations des Alpes construites spécialement pour le ski.

Les grands domaines skiables reliés entre eux sont généralement appréciés des skieurs, dont peu savent que Zermatt partage 360 kilomètres de pistes avec Cervinia en Italie, ou que Verbier est relié aux villages familiaux de Nendaz, Veysonnaz et Bruson. La Suisse, et particulièrement les glaciers de Saas-Fee et Zermatt et les stations de St Moritz, Engelberg et Laax, répondent également à d’autres exigences de base de certains touristes, à savoir la possibilité de faire du ski en haute altitude et à la certitude de l’enneigement.

Bien que Klosters et Gstaad soient réputées pour leurs hôtels grandioses dont les hôtes sont vêtus de fourrure, il existe des stations plus modestes. Les familles peuvent par exemple s’intéresser à la petite station d'Anzère, en Valais, orientée vers le sud. Les stations voisines de Crans Montana et de Laax, dans les Grisons, offrent toutes deux d'immenses parcs de sports d'hiver et une scène freeride où se rendent beaucoup de jeunes.

Les amateurs de bien-être apprécieront le spa du Tschuggen Grand Hotel, à Arosa, qui a reçu de nombreuses récompenses. 

PHOTOGRAPHIE DE Tschuggen Grand Hotel

La Suisse est réputée pour ses efforts en matière de protection de l’environnement, et Laax est depuis longtemps à l'avant-garde dans ce domaine. Depuis 1970, toutes les décisions de développement y ont été prises au regard de la question de l'environnement. La station fonctionne aujourd'hui avec de l’énergie 100 % renouvelable et s'efforce de protéger la nature, de maximiser son efficacité énergétique, d'électrifier ses transports et de décarboniser les bâtiments existants.

Si vous skiez régulièrement en Suisse, vous connaissez probablement les forfaits de remontées mécaniques, très avantageux. Le Magic Pass donne accès à 69 stations de ski, tandis que l'Epic Pass de l’entreprise américaine Vail Resorts inclut certaines destinations européennes telles que Verbier et Andermatt en plus de ses stations d'Amérique du Nord, un bon investissement pour ceux qui prévoient de voyager à la fois en Europe et ailleurs dans le monde pour les périodes d’hiver cette année. L'an passé, la station d'Andermatt, en altitude et bien enneigée, a été la première des Alpes à s'associer à Vail Resorts.

Les offres d'hébergement luxueux en Suisse continuent de se développer rapidement. Ces deux dernières années, le pays a notamment vu ouvrir le Mandarin Oriental sur les rives du lac des Quatre-Cantons, Six Senses à Crans Montana, Grace La Margna à St Moritz et les stations Faern à Arosa et Crans-Montana. Les hôtels et restaurants axés sur la gastronomie continuent également de prospérer, car les visiteurs s’intéressent de plus en plus à la cuisine locale. L’hiver dernier, le Krone - Säumerei am Inn, dirigé par le chef britannique James Baron, a obtenu une étoile Michelin peu après son ouverture.

Enfin, deux téléphériques très attendus vont pouvoir être inaugurés. Cet hiver, le Matterhorn Alpine Crossing deviendra le plus haut téléphérique d’Europe et reliera Zermatt et Cervinia. À Verbier, la liaison prévue depuis longtemps entre Essert et Savoleyres va commencer son chantier l'été prochain et s'achèvera en 2025. Entre-temps, Laax s'apprête à ouvrir une télécabine à la demande appelée Flem Xpress, qui consommera 50 % d'énergie en moins que les deux télésièges susmentionnés en retirant les cabines lorsqu'elles ne sont pas utilisées.

 

TROIS ACTIVITÉS À TESTER LORS DE VOTRE SÉJOUR HIVERNAL EN SUISSE

1. La randonnée hivernale à Zermatt
La région de Zermatt est traversée par 400 kilomètres de sentiers de randonnée en montagne, dont beaucoup sont ouverts en hiver. Les initéraires varient en difficulté, allant de promenades circulaires faciles autour du village, sans voiture, jusqu'aux randonnées plus techniques sous l'imposante face nord du Cervin. Téléchargez la carte interactive des randonnées hivernales de l'office de tourisme pour profiter au mieux des sentiers. Tous les jours, elle est actualisée en fonction des conditions météorologiques et elle présente également certains des excellents restaurants de montagne du Zermatt. Sept nuits au Mirabeau Hotel & Spa coûtent à partir de 1 718 euros par personne, en demi-pension, vols compris.

2. Le ski & spa d'Arosa
Le voyage en train de Zurich à travers le canton des Grisons jusqu'à cette station ouverte toute l'année est l'un des plus magiques des Alpes. Cette magie ne s’arrête pas une fois arrivés : un spa plusieurs fois récompensé vous attend au Tschuggen Grand Hotel. Son espace de bien-être de 5 000 mètres carrés sur quatre étages prend la forme de vastes voiles de verre s'élevant de la montagne, avec des intérieurs en granit alpin, en bois d'érable et en pierre. Les chambres doubles sur une base B&B, coûtent à partir de 375 CHF (389 euros) par nuit, utilisation du spa comprise.

3. L'escalade sur glace à Saas-Fee
Ce village de montagne traditionnel a plus d’une corde à son arc : outre le merveilleux ski sur glace, il propose également de l'escalade sur glace. Auparavant réservé à la Coupe du monde annuelle d'escalade sur glace, le dôme d'escalade sur glace de Saas-Fee est désormais ouvert à tous. L'escalade sur glacier est également possible. Saas-Fee Guides propose une journée d'escalade sur glace, accessible par une randonnée en raquettes, à partir de 245 CHF (255 euros) par personne. La via ferrata d'hiver est une alternative guidée moins chère, à partir de 25 CHF (25 euros) par personne.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.