Guide pratique pour visiter le Pérou

Au-delà du Machu Picchu, le Pérou est une destination phare d'Amérique du Sud. Voici nos conseils pour bien préparer votre voyage.

De Steph Dyson
Publication 10 juil. 2024, 13:06 CEST
Peru essentials

L'infrastructure touristique développée du Pérou en fait une destination adaptée aux voyageurs indépendants.

Le Pérou est l'un des pays d'Amérique du Sud les plus populaires pour les visiteurs étrangers, mais prévoir un voyage vers ce pays reste peu intuitif. Il s'agit d'une destination dont les paysages vont de la forêt tropicale humide aux sommets de haute altitude en passant par les plaines côtières désertiques. Certaines de ces excursions sont très populaires, d'où la nécessité de réserver à l'avance. Si l'infrastructure touristique est généralement bien développée, les zones rurales restent merveilleusement traditionnelles. Cela signifie que l'anglais n'y est pas toujours compris (il vous faudra connaître quelques mots en espagnol) et que la plupart des transactions se font en liquide. Voici quelques conseils pratiques pour bien préparer votre voyage.

 

VOYAGE INDÉPENDANT OU VIA UNE AGENCE DE VOYAGE ?

Passer par une agence de voyage signifie que que vous n'aurez pas à vous préoccuper de la logistique, qui peut, parfois, être compliquée. Si vous vous rendez au Machu Picchu depuis Cuzco, par exemple, un voyagiste s'occupera de toutes les étapes du voyage, qui comprend un trajet en bus, en train et en minibus. Les grandes valises n'étant pas autorisées dans le train, votre voyagiste s'occupera également de vos bagages si vous souhaitez passer la nuit dans la ville d'Aguas Calientes avant ou après la visite de la cité inca. De plus, cela signifie que vous serez accompagné d'un guide la plupart du temps, ce qui vous permettra d'en apprendre plus sur la riche histoire de ce pays. Cela dit, le Pérou, en particulier le sud, est assez facile à visiter de manière indépendante, grâce à des infrastructures touristiques bien développées. Des compagnies de bus comme Peru Hop, dont les services comprennent la prise en charge à l'hôtel et des guides polyglottes, peuvent faciliter la logistique.

 

SI JE PRÉVOIS DE VOYAGER SEUL, DOIS-JE TOUT RÉSERVER AVANT DE PARTIR ?

Les expériences phares comme le Machu Picchu et le Chemin de l'Inca doivent être réservées à l'avance, en particulier pendant la saison estivale, de juin à fin août. Réservez six semaines à l'avance pour juin et au moins six mois à l'avance pour août. Les vols et l'hébergement doivent également être réservés au moins trois mois à l'avance pendant cette période. Les voyages en bus peuvent généralement être réservés un jour ou deux avant le départ, en particulier dans le nord du Pérou, où il y a moins de touristes.

 

QUEL CIRCUIT DU MACHU PICCHU DOIS-JE RÉSERVER ?

En 2021, le ministère péruvien de la Culture a mis en place des circuits de visite à sens unique au Machu Picchu pour diviser le trafic et, bien que les restrictions relatives à la pandémie de Covid-19 ne soient plus en vigueur, le système reste en place pour aider à mieux répartir le flux de visiteurs et protéger les structures. Les circuits ont été mis à jour le 1ᵉʳ juin 2024, avec dix types de billets proposés, dont certains ne sont disponibles qu'en saison estivale, combinant différentes sections de la cité avec les montagnes et les sites qui l'entourent. Le circuit 1 est le seul à donner accès à la Maison des Gardiens, qui offre la vue emblématique du site, tandis que le circuit 2 est le plus complet, puisqu'il comprend les zones « basse » et « haute ». Le circuit 3 ne donne accès qu'aux structures « inférieures ». Pour plus d'informations sur ce que comprend chacun des circuits, visitez le site Ticket Machu Picchu.

 

LE CHEMIN DE L'INCA 

L'itinéraire « classique » dure quatre jours. Il commence au départ d'un sentier près de Cuzco et se termine au Machu Picchu, où l'on accède au site par l'ancienne porte du Soleil. Les visiteurs doivent réserver un créneau et un permis de randonnée auprès d'un opérateur agréé, en versant un acompte non remboursable. Ces entreprises fournissent des guides, il est obligatoire d'en avoir un, et des porteurs pour transporter les bagages et le nécessaire en cours de route, ainsi que des repas, des collations énergétiques et du matériel technique. Les nuits sont passées dans ces campements établis avec des installations sanitaires rustiques.

Le sentier étant extrêmement populaire, le nombre de personnes autorisées à l'emprunter a été limité à 500 par jour, y compris les guides, les porteurs et les autres membres du personnel. Cependant, la solitude peut être difficile à trouver, il faut donc s'attendre à rencontrer d'autres groupes en chemin. Le sentier couvre 42 kilomètres en quatre jours, dont une grande partie en altitude, en franchissant des cols de montagne qui atteignent près de 4 300 mètres. Veillez à vous préparer et à vous acclimater raisonnablement. Des formules plus courtes d'un ou deux jours sont également disponibles, ainsi que des formules plus longues qui associent le Chemin de l'Inca à d'autres chemins anciens.

 

DEVISE ET PAIEMENTS

Dans des villes comme Cuzco et Lima, les cartes de crédit sont de plus en plus acceptées, mais dans les zones rurales et les petits restaurants, magasins et chambres d'hôtes, l'argent liquide est roi. Les distributeurs automatiques de billets en sols péruviens facturent généralement des frais allant de six à douze euros pour les retraits, il peut donc être judicieux de retirer des sommes importantes. Utilisez les distributeurs automatiques de billets rattachés aux banques, pendant la journée et en présence d'autres personnes.

 

DOIS-JE SAVOIR PARLER ESPAGNOL ?

En dehors des centres touristiques, peu de Péruviens parlent d'autres langues. En plus de vous aider à monter dans le bon bus, le fait de connaître quelques mots d'espagnol peut vous aider à marchander pour un taxi ou au marché local, où il est courant d'essayer d'obtenir une petite ristourne sur les prix.

 

QUE METTRE DANS MA VALISE ?

Du désert sec au climat frais et pluvieux des hauts plateaux, en passant par l'humidité de la jungle amazonienne, le relief du Pérou représente un défi unique pour les visiteurs lorsqu'il s'agit d'organiser leurs bagages. Cela dit, les principes de base de la préparation des bagages s'appliquent : une veste de pluie légère est essentielle pour les averses dans les Andes et en Amazonie, tandis que les couches permettent de s'adapter aux climats chauds et froids. Des chaussures de randonnée sont nécessaires pour les excursions, mais si vous vous rendez en Amazonie, les auberges devraient vous fournir des bottes de pluie pour les sentiers boueux de la jungle. Prévoyez des bouchons d'oreille, un masque pour les yeux et des vêtements chauds pour les trajets en bus, car les températures peuvent être glaciales ou étouffantes.

 

L'EAU EST-ELLE POTABLE AU PÉROU ?

Non, des cas de giardiase, causée par le parasite giardia intestinalis qui vit dans l'eau, ont été signalés. Un filtre à eau, trouvable en magasin de sport ou de camping, rendra l'eau du robinet potable en éliminant les virus et les bactéries, et vous évitera de polluer et de dépenser une petite fortune en bouteilles en plastique à usage unique.

Cet article a initialement paru dans le numéro de juillet-août de National Geographic Traveller (UK), en langue anglaise.

les plus populaires

    voir plus

    les plus populaires

      voir plus
      loading

      Découvrez National Geographic

      • Animaux
      • Environnement
      • Histoire
      • Sciences
      • Voyage® & Adventure
      • Photographie
      • Espace
      • Vidéos

      À propos de National Geographic

      S'Abonner

      • Magazines
      • Livres
      • Disney+

      Nous suivre

      Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.