La pandémie de coronavirus perturbe les déplacements de personnes et de voyageurs. Retrouvez l’ensemble de nos articles dédiés sur le coronavirus>>

Une échelle suspendue dans le vide pour admirer les Alpes autrichiennes

La via ferrata du Grosser Donnerkogel attire les grimpeurs en quête de sensations fortes et de panoramas spectaculaires.

De Stephanie Pearson
Publication 15 juin 2021 à 16:18 CEST
departments-07.21-explore-iron-way

Baptisée « Stairway to Heaven », en français, les « marches du paradis », cette via ferrata est suspendue au-dessus d’un gouffre dans les Alpes autrichiennes. Lorsque l’on grimpe cet escalier, une règle est à garder en tête : rester concentrer sur ses pas, et quoi qu’il arrive, ne pas regarder vers le bas.

Photographie de QUIN SCHROCK

 

UNE ROUTE VERS LE SOMMET

Cette échelle vertigineuse fait partie de la via ferrata de Grosser Donnerkogel. De l’italien « voie ferrée », une via ferrata est un itinéraire construit directement dans la paroi rocheuse d’une montagne, équipé de barreaux métalliques raccordés à un câble sécurisé. Le terme a gagné en popularité après que des alpinistes se sont approprié un réseau aménagé dans les Dolomites en Italie, qui avait pour première fonction de permettre aux soldats de la Première Guerre mondiale de se déplacer en haute altitude. Aujourd’hui, ces chemins permettent aux grimpeurs amateurs d’accéder à des sommets offrant des panoramas spectaculaires.

 

LES ORIGINES DE L’ITINÉRAIRE

La première via ferrata a été installée en 1843 en Autriche au Hoher Dachstein par le géographe et alpiniste Friedrich Simony. Les itinéraires actuels attirent les aventuriers en quête de plein air. Ils peuvent accrocher leurs deux mousquetons sécurisés aux câbles apposés au flanc de la montagne. « Toute cette expérience était terrifiante, dans le meilleur sens du terme », se rappelle le photographe Quin Schrock qui a fait la randonnée qui mène vers le Donnerkogel.

 

LES AUTRES VOIES VERS LE SOMMET

Classée comme « très difficile », la via ferrata du Donnerkogel peut s’avérer déroutante. « Je trouve qu’il est plus simple de faire confiance à la roche qu’aux structures fabriquées par les Hommes », confie la voyageuse Jess Dales. Il existe toutefois des alternatives. Un téléphérique transporte les visiteurs à mi-chemin de la montée et des sentiers mènent les randonneurs de la base jusqu’au sommet. Le sommet du Donnerkogel, marqué par une imposante croix, offre des vues impressionnantes sur le glacier de Dachstein et les eaux des lacs de Gosau s’étendant dans la vallée en contrebas.

 

QUELQUES CHIFFRES

37 : nombre de via ferrata dans la région du Salzkammergut en Autriche ;

39 : longueur de l’échelle qui mène jusqu’au sommet du Donnerkogel, en mètres ;

2 054 :  hauteur du Donnerkogel, en mètres.

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.