Animaux

Des éléphants sauvent des centaines de touristes de la noyade

Des éléphants en captivité ont été vus déambulant à travers les eaux de crue meurtrières. Jeudi, 9 novembre

De Sarah Gibbens

L'un des animaux les plus vénérés de l'Inde participe au sauvetage des victimes de l'une des pires inondations de la région.

Selon l'agence de presse Associated Press, 250 personnes ont péri et des milliers d'autres ont été touchées. D'après les estimations de la Croix Rouge, jusqu'à 100 000 personnes pourraient être impactées et les pluies devraient continuer.

Suite à la destruction des routes et des ponts et à l'interruption de plusieurs services de transports ferroviaires du pays, les personnes piégées dans la zone impactée ont reçu l'aide d'un allié inattendu.

Une vidéo montrant des éléphants d'Asie en train de secourir les personnes piégées par les eaux de crue a été diffusée. Lundi, des centaines de touristes ont été extirpés d'une station balnéaire populaire au Népal et ont été emmenés à une vingtaine de kilomètres pour assurer leur sécurité. Plus récemment, un homme a été aperçu au dos d'un éléphant dans les rues de Sauraha, une ville située au centre du Népal, près de la frontière indienne du nord-est.

Mais qui sont donc ces éléphants secouristes ?

La plupart d'entre eux sont des éléphants domestiques qui ont été placés en captivité lorsqu'ils étaient petits. Les éléphants se reproduisent très peu en captivité ; la majorité des éléphants domestiques sont capturés et dressés afin de travailler et de vivre aux côtés des hommes.

Selon Joyce Poole, spécialiste des éléphants et co-fondatrice de l'organisation Elephant Voices, en plus d'être dotés d'une grande intelligence, les éléphants font preuve d'une empathie incroyable.

Lors d'une catastrophe naturelle, un éléphant est susceptible de percevoir qu'une situation dangereuse a éclaté.

« Ils comprennent qu'une personne est en danger et qu'il s'agit d'une situation risquée », explique la spécialiste, qui est également une exploratrice National Geographic. Les éléphants ont un sens de l'odorat très développé et préviennent les secouristes lorsque des personnes sont emprisonnées dans un bâtiment.

Les éléphants ne se sont pas contentés de sauver leurs petits de la noyade, ils ont également été filmés en train de porter secours à des personnes sur le point de se noyer. Le recours aux éléphants comme moyen de transport n'a cependant, lui, rien de nouveau. Dans cette région du monde, les éléphants remplissent ce rôle depuis des milliers d'années.

D'après un rapport de l'ONU, des sceaux laissés par la civilisation de la vallée de l'Indus indiquent l'existence d'éléphants domestiques dans la région dès 2500 av. J.-C. Les pachydermes ont depuis été employés à des fins multiples et ont servi aussi bien en temps de guerre que pour l'irrigation ou l'exploitation forestière. Le parc décrit par Reuters où des centaines de personnes ont été secourues par des éléphants est un lieu populaire pour les touristes désireux de monter à dos d'éléphant ou de voir des rhinocéros.

En raison du symbole culturel qu'ils représentent, nombreux sont les éléphants maintenus en captivité. On estime leur nombre à 15 000, soit un tiers de leur population.

Malgré l'empathie dont les éléphants en captivité peuvent faire preuve, les jeunes éléphants sont encore soumis à un long processus afin de les rendre aptes au dressage.

Et cette formation se révèle souvent violente.

Les éléphants sont des êtres très sociables et les communautés matriarcales peuvent tisser des liens très forts. D'après Joyce Poole, les dresseurs doivent « briser l'âme » des éléphants afin de les dresser.

« Cela implique de les attacher, de les priver de nourriture et d'eau, de les faire s'allonger et de leur donner des coups de crochets. »

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, organisation tenant une base de données sur l'état de la population des espèces, les éléphants d'Asie sont menacés d'extinction.

Au Népal, ils sont menacés de disparaître à cause de la perte de leur habitat.

Lire la suite