Ces requins blancs comptent parmi les plus grands du monde

Les plus grands spécimens de grands requins blancs mesurent environ 6 mètres de long et peuvent peser jusqu'à 1,8 tonnes.

De Rédaction National Geographic
Publication 8 mars 2023, 10:30 CET
Largest_White_Shark_FR~~~~~fr~mux~~1.png

Grâce à la mise au jour de dents et d'écailles fossilisées, on estime que les requins existent depuis plus de 400 millions d'années, bien avant les dinosaures. Les grands prédateurs de l'océan ont évolué en quelque 500 espèces de toutes tailles et couleurs, dont le régime alimentaire et le comportement varient.

Comme les raies, les requins appartiennent à une sous-classe de poissons appelée elasmobranchii. Les espèces de cette sous-classe ont un squelette fait de cartilage, et non d'os, et possèdent cinq à sept fentes branchiales de chaque côté de la tête (la plupart des autres poissons n'ont qu'une fente branchiale de chaque côté), qu'ils utilisent pour filtrer l'oxygène de l'eau.

Formidables prédateurs, les requins ont une bouche garnie de multiples rangées de dents individuelles qui tombent et repoussent régulièrement. Leurs dents sont de toutes tailles et de toutes formes, qu'elles soient dentelées comme un rasoir ou triangulaires comme une lance.

On trouve des requins dans les eaux profondes et peu profondes de tous les océans du monde, certains migrant sur de grandes distances pour se reproduire et se nourrir. Certaines espèces sont solitaires, tandis que d'autres vivent en groupe à des degrés divers. On a constaté que les requins citron, par exemple, se rassemblaient en groupes pour socialiser.

La plupart des requins se nourrissent de petits poissons et d'invertébrés, mais certaines des plus grandes espèces se nourrissent de phoques, d'otaries - comme dans la vidéo ci-dessus - et d'autres mammifères marins.

Les requins ne sont peut-être pas une menace importante pour les humains, mais nous sommes l'une des principales menaces pesant sur cette catégorie d'animaux marins. La surpêche est la plus grande menace. On estime que 100 millions de requins sont tués chaque année, principalement pour répondre à la demande d'un plat chinois coûteux, la soupe d'ailerons de requin. Parfois, les pêcheurs coupent les ailerons des requins vivants et rejettent les animaux, sans ailerons, dans l'océan, où ils se noient ou se vident de leur sang. Cette pratique, appelée shark finning, est utilisée pour gagner de la place sur le bateau (les ailerons sont la partie la plus précieuse du requin) et pour éviter de dépasser les quotas de pêche.

L'augmentation de la température de l'eau et le développement côtier contribuent également à la diminution des populations en détruisant les mangroves et les récifs coralliens que les requins utilisent pour se reproduire, chasser et protéger les petits. En tant que grands prédateurs de l'océan, les requins jouent un rôle essentiel dans l'équilibre du réseau alimentaire.

Les plus imposants spécimens de grands requins blancs

Présents dans les eaux côtières fraîches du monde entier, les grands requins blancs sont les plus grands prédateurs marins. Ils atteignent en moyenne 4,5 mètres de long, mais des spécimens de plus de 6 mètres et pesant jusqu'à 2 200 kilogrammes ont été observés.

Si le haut de leur corps gris se fond dans les profondeurs marines, ils doivent leur nom à leur ventre blanc. Ce sont des nageurs rapides, dotés de queues puissantes qui peuvent les propulser dans l'eau à des vitesses allant jusqu'à 25 kilomètres par heure. Ils peuvent même sortir complètement de l'eau comme les baleines pour attaquer leurs proies par en dessous.

Prédateurs très adaptés, leur bouche est garnie de 300 dents pointues disposées en plusieurs rangées. 

Ils disposent d'un odorat exceptionnel pour détecter leurs proies. Ils possèdent même des organes capables de détecter les minuscules champs électromagnétiques générés par les autres animaux. Leurs proies sont d'autres requins, des crustacés, des mollusques et des oiseaux de mer. L'espèce a même été vue en train de se nourrir de baleines mortes.

Sur la centaine d'attaques de requins recensées chaque année dans le monde, un tiers à la moitié sont attribuées aux grands requins blancs. La plupart de ces attaques ne sont toutefois pas mortelles. Les recherches montrent que les grands requins blancs, qui sont naturellement curieux, se contentent souvent de « goûter » les Hommes qui ont le malheur de croiser leur chemin. Cette distinction n'est pas très rassurante, mais elle indique que l'Homme n'est pas vraiment au menu du grand requin blanc. Selon les experts, les attaques mortelles sont généralement dues à une erreur d'identité : les nageurs et les surfeurs peuvent ressembler à leurs proies préférées, les phoques, lorsqu'ils sont vus d'en dessous.

Ces informations de référence ont initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.