Les grues blanches, oiseaux les plus rares du monde

Autrefois nombreux, il ne reste plus qu’une volée de ces oiseaux à l’état sauvage.

De Austa Somvichian-Clausen
Une grue blanche d'Amérique s'envole de son nid pour se nourrir. Cet oiseau est parmi les plus rares au monde.

La charismatique grue blanche d’Amérique est souvent perçue comme l'une des figures de proue des espèces en voie de disparition et des enjeux liés à la restauration des habitats.

Du haut de ses 1,5 mètre de haut et dotée d'ailes de 2 mètres d'envergure, il s’agit de l’espèce d’oiseaux la plus grande d'Amérique du Nord. À l’état sauvage, elles vivent en moyenne plus de 20 ans.

La grue blanche d’Amérique est parmi nous depuis 60 millions d’années ; c'est l'un des rares vestiges vivants qui témoignent de la mégafaune de l’époque pléistocène.

En 1941, le nombre de ces grands oiseaux majestueux avait dangereusement chuté : seuls 16 étaient encore en vie. Les chances de les préserver étaient maigres.

Grâce aux efforts conjugués de défenseurs de l’environnement travaillant au sein d'agences gouvernementales américaines et canadiennes et d’organisations à but non lucratif dans la mise en œuvre de programmes d’élevage en captivité et dans la protection des zones humides, leur nombre a lentement progressé et est passé à 60 oiseaux en 1970.

Fait intéressant, un petit avion a également contribué à la survie de la grue blanche en guidant une nuée d’oiseaux migrateurs entre l’ouest de la Floride et le Wisconsin. L’International Whooping Crane Recovery Team (« équipe internationale en charge de la réhabilitation de la grue blanche »), à l’origine de l'utilisation d'un avion ultraléger pour guider les oisillons volant sans oiseaux adultes, a imaginé cette méthode de sauvegarde unique.

Le « Whooping Crane Day » (soit le jour dédié à la grue blanche), qui a lieu chaque année le 18 mai, vise à attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur ces oiseaux insolites et sur les efforts à réaliser pour sauver leur espèce de l’extinction.

De nos jours, la grue blanche reste l’un des oiseaux les plus rares au monde, avec environ 600 individus, aussi bien à l’état sauvage qu'en captivité. Si leur nombre continue d’augmenter, ces oiseaux sont toujours considérés comme menacés d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Une volée d’environ 300 grues blanches d’Amérique est actuellement l’unique population à l’état sauvage au monde. Cette espèce est continuellement menacée par la destruction de son habitat et par d'éventuelles maladies.

lancer le diaporama
Lire la suite