Comment les feux de forêt démarrent-ils et surtout, comment les arrêter ?

Les feux de forêt peuvent brûler des millions d'hectares de terre à une vitesse fulgurante, consumant tout sur leur passage. Quels sont les bons gestes à adopter si vous vous trouvez dans une zone à risque ?

De Claire Wolters
15_cawildfire_gettyimages-1059747048

Des pompiers du comté de Los Angeles observent le feu Woolsey, hors de contrôle, qui explose derrière une maison dans le quartier de West Hills à Los Angeles, en Californie, le 9 novembre.

PHOTOGRAPHIE DE Kevork Djansezian, Getty Images

Les feux de forêt peuvent brûler des millions d'hectares de terre à une vitesse fulgurante, consumant tout sur leur passage. Ces flammes roulantes peuvent atteindre une vitesse de près de 24 kilomètres à l'heure, ce qui correspond à un rythme d'un kilomètre toutes les 4 minutes, et peuvent dépasser un homme en quelques minutes.

En 2020, la saison des feux de forêt aux États-Unis, qui dure de juin à septembre, s'annonce particulièrement dévastatrice. Cet été devrait être le plus chaud jamais enregistré, avec des conditions de sécheresse prévues en Californie jusqu'en septembre. En outre, la pandémie de COVID-19 a fait dérailler les efforts d'atténuation - tels que les programmes d'aide aux propriétaires et les brûlages contrôlés - en raison des préoccupations liées à la distanciation sociale et aux dangers respiratoires. À la fin du mois de juin, le département californien des forêts et de la protection contre les incendies était intervenu sur près du double du nombre d'incendies par rapport à toute la saison 2019.

Les destructions causées par les incendies de forêt aux États-Unis ont considérablement augmenté au cours des deux dernières décennies. Chaque année depuis 2000, 72 400 feux de forêt en moyenne ont ravagé 7 millions d'acres de terres américaines, soit le double du nombre d'acres brûlés par les feux de forêt dans les années 1990. En 2015, la plus grande saison d'incendies de forêt enregistrée dans l'histoire des États-Unis a brûlé plus de 10 millions d'acres de terres.

Étant donné qu'une grande partie des États-Unis devrait devenir plus chaude et plus sèche avec le changement climatique, le risque d'incendie de forêt devrait généralement augmenter. Dans le même temps, alors que la population des États-Unis augmente et que les gens s'installent de plus en plus dans des zones rurales et sauvages, d'avantage de maisons et d'autres structures sont susceptibles d'être mises en danger. C'est pourquoi il est essentiel de comprendre comment les feux de forêt se déclenchent, comment les arrêter et que faire lorsqu'ils se produisent.

 

COMMENT LES FEUX DE FORÊT DÉMARRENT-ILS ?

Bien qu'ils soient classés comme des catastrophes naturelles, seulement 10 à 15 % des incendies de forêt se produisent d'eux-mêmes dans la nature. Les 85 à 90 % restants sont dus à des causes humaines, notamment des feux de camp et de débris non surveillés, des cigarettes jetées et des incendies criminels.

Les feux de forêt naturels peuvent se déclencher par temps sec et en période de sécheresse. Dans ces conditions, la végétation normalement verte peut se transformer en combustible sec et inflammable ; les vents forts propagent rapidement le feu et les températures chaudes favorisent la combustion. Avec ces ingrédients, il ne manque plus qu'une étincelle - sous la forme d'un éclair, d'un incendie criminel, d'une ligne électrique coupée, d'un feu de camp ou d'une cigarette allumée - pour faire des ravages.

Qu'il soit naturel ou provoqué par l'Homme, trois conditions doivent être réunies pour qu'un feu de forêt brûle : du carburant, de l'oxygène et une source de chaleur. Les pompiers appellent ces trois éléments le triangle du feu.

Est considéré comme carburant tout matériau inflammable entourant un incendie, y compris les arbres, les herbes, les broussailles et même les maisons. Plus la charge en combustible d'une zone est importante, plus l'incendie risque d'être intense. L'État le plus sujet aux incendies de forêt est la Californie, qui a perdu 259 148 acres de terres en 8 194 incendies de forêt en 2019.

L'air fournit l'oxygène dont un feu a besoin pour brûler. Les incendies de forêt en Californie sont souvent aggravés par les vents chauds et secs de Santa Ana, qui peuvent transporter une étincelle sur des kilomètres.

Les sources de chaleur contribuent à l'allumage du feu de forêt et portent le combustible à des températures suffisamment élevées pour qu'il s'enflamme. La foudre, les feux de camp ou les cigarettes, et même le soleil peuvent tous fournir une chaleur suffisante pour déclencher un feu de forêt.

Les brasiers violents sont plus fréquents dans les États de l'Ouest, où la chaleur, la sécheresse et les orages fréquents créent des conditions propices. Le Montana, l'Idaho, le Wyoming, Washington, le Colorado, l'Oregon et la Californie connaissent certaines des pires conflagrations. Des feux de forêt se produisent également dans le monde et dans la plupart des 50 États.

 

COMMENT LES ARRÊTER ?

Les pompiers combattent les incendies en les privant d'un ou plusieurs des éléments fondamentaux du triangle du feu. Une méthode traditionnelle consiste à éteindre les incendies existants avec de l'eau et à pulvériser des produits ignifuges. Les pompiers travaillent aussi parfois en équipes, souvent appelées « hotshots », pour débarrasser le terrain de la végétation autour d'un incendie afin de le contenir et de le priver éventuellement de combustible. Les étendues de terrain qui en résultent sont appelées coupe-feu.

Les pompiers peuvent également recourir au brûlage contrôlé, en créant des contre-feux, pour arrêter un feu de forêt. Cette méthode consiste à combattre le feu par le feu. Ces feux dirigés et contrôlés éliminent les sous-bois, les broussailles et les déchets d'une forêt, privant ainsi de combustible un feu de forêt qui ferait rage.

 

QUELS SONT LES AVANTAGES DES FEUX DE FORÊT ?

Bien qu'ils puissent être dangereux pour l'homme, les feux de forêt naturels jouent un rôle essentiel dans la nature. En brûlant les matières mortes ou en décomposition, ils peuvent restituer au sol des nutriments qui y seraient autrement piégés. Ils agissent également comme un désinfectant, éliminant les plantes infestées de maladies et les insectes nuisibles d'un écosystème.

Des vents violents et des températures chaudes ont attisé un incendie de forêt de 1996 dans les contreforts autour de Boise, dans l'Idaho, en un brasier qui a brûlé pendant sept jours. Lorsqu'il s'est finalement éteint, l'incendie, baptisé "Eighth Street Fire", avait ravagé quelque 6 000 hectares et mis à nu deux des principaux bassins versants de la région.

PHOTOGRAPHIE DE Mark Thiessen

Les feux de forêt éclaircissent la canopée et le sous-bois, permettant à la lumière du soleil d'atteindre le sol de la forêt et à une nouvelle génération de semis de pousser. En fait, certaines espèces d'arbres, comme les séquoias, dépendent du feu pour que leurs graines puissent même s'ouvrir.

 

LES BONS GESTES À ADOPTER

Les feux de forêt dévastent tout sur leur passage. En 2018, l'incendie de forêt le plus destructeur de tous les temps en Californie a fait 85 morts et a été la catastrophe naturelle la plus coûteuse au monde cette année-là, avec des pertes dépassant les 16 milliards de dollars. Bien qu'ils soient difficiles à arrêter, il existe de nombreuses mesures que les gens peuvent prendre avant, pendant et après les feu de forêt pour limiter leurs dégâts.

 

Avant :

  • Si vous savez qu'un feu de forêt se dirige vers votre région, la meilleure chose à faire est de partir. Immédiatement.
  • Si vous vivez dans une zone sujette aux incendies, il est préférable de vous préparer à l'avance à ce plan d'action. Ayez toujours un plan d'évacuation en tête et un sac à dos avec des fournitures d'urgence déjà emballées pendant la saison des incendies.
  • Coupez les broussailles, les mauvaises herbes et les autres combustibles potentiels sur votre propriété, en particulier autour de votre maison.
  • Rangez les grils, les bouteilles de propane ou tout autre matériau inflammable qui pourrait se trouver dans votre jardin.
  • Fermez toutes les portes et fenêtres et remplissez les éviers, les baignoires et autres récipients avec de l'eau pour freiner les incendies.
  • Coupez l'alimentation en gaz naturel, en propane ou en mazout.
  • Si vous achetez une maison dans une zone sujette aux feux de forêt, essayez d'éviter les quartiers sur des pentes raides ou dénudées de végétation. Bien qu'on puisse craindre que les maisons situées près d'arbustes soient plus susceptibles de brûler, ce n'est pas nécessairement le cas. Au contraire, un paysage dépourvu de végétation peut constituer une piste parfaite pour que les vents transportent des braises, qui constituent l'une des plus grandes menaces pour les habitations lors d'un feu de forêt.
  • Selon le California Chaparral Institute, le fait de mouiller votre toit peut contribuer à réduire le risque que des braises en suspension dans l'air s'y attardent. D'ailleurs, dans les zones exposées aux incendies, certaines personnes installent même des sprinklers sur les toits à cette fin.
  • Si vous ne pouvez pas partir à l'approche d'un incendie, composez le 911. Ensuite, mettez un masque, ou mieux, un respirateur N95 pour réduire l'inhalation de fumée et de particules.

 

Pendant :

  • Si vous pouvez encore partir, partez.
  • Écoutez les alertes d'urgence.
  • Si vous ne pouvez pas sortir, restez à l'intérieur. Allez dans le bâtiment ou la pièce la plus sûre où le niveau de fumée est le plus bas. Accroupissez-vous pour respirer un meilleur air. Si vous n'avez pas de masque, respirez à travers un chiffon humide.
  • Si vous êtes pris au piège à l'extérieur, essayez de trouver un plan d'eau pour vous accroupir. Si vous ne le pouvez pas, trouvez un endroit avec le moins de végétation possible et allongez-vous, en vous couvrant de couvertures, de vêtements ou de terre humides si possible.

 

Après :

  • Ne revenez pas sur vos pas avant d'en avoir reçu l'ordre.
  • Attendez l'aval des autorités avant de boire de l'eau de la région.
  • Évitez de toucher les objets chauds, fumants ou carbonisés.
  • Envoyez des SMS à vos amis et à votre famille, mais ne les appelez pas pour éviter de saturer les lignes téléphoniques.
  • Portez un masque anti-poussière et consignez les dommages matériels.
  • Attention au risque d'inondation, car les arbres et la végétation protectrice peuvent avoir été décimés, exposant ainsi un sol meuble.

Si vous voulez en apprendre davantage sur notre planète et la manière dont nous pouvons la préserver, ne manquez pas One Strange Rock.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Sciences
Californie : au plus près des flammes
Environnement
Pourquoi décrire comme « naturelles » des catastrophes qui ne le sont pas ?
Environnement
Les incendies en Grèce menacent aussi le patrimoine historique du pays
Animaux
Le castor, notre meilleur allié contre les feux de forêt ?
Environnement
La Californie en proie aux feux de forêt sur fond de pandémie

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.