Le changement climatique expliqué aux enfants

Comment parler du changement climatique aux enfants ? Quels mots choisir et quels espoirs leur donner ? Voici quelques éléments de réponse.

De Rédaction National Geographic
Publication 24 août 2023, 16:28 CEST
Trempé, un ours blanc grimpe sur un bloc de glace dans la baie d’Hudson. Les ours ...
Trempé, un ours blanc grimpe sur un bloc de glace dans la baie d’Hudson. Les ours blancs se tiennent en embuscade sur la banquise pour se saisir des phoques qui font surface.
PHOTOGRAPHIE DE Paul Souders

Un ours polaire marche le long d'un rivage rocheux, à la recherche de nourriture. Habituellement, on observe les ours sur la banquise, à la recherche de phoques. Mais chaque année, la glace commence à fondre plus tôt et à se reformer plus tard. Sans la glace de mer, l'ours polaire doit chercher d'autres sources de nourriture, moins nutritives, pour survivre.

Ces changements observés dans la glace de mer polaire sont le résultat du changement climatique. Mais les ours polaires ne sont pas les seuls concernés : le changement climatique touche tout le monde.

 

QU'EST-CE QUE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ?

Le temps change d'un jour à l'autre : parfois il pleut, d'autres jours il fait chaud. Le climat est la configuration des conditions météorologiques sur une longue période de temps pour une grande région. Il peut être influencé par l'atmosphère terrestre.

La Terre est entourée d'une atmosphère composée de gaz. Lorsque la lumière du soleil pénètre dans notre atmosphère, une partie de la chaleur du soleil est piégée par le gaz et une autre est renvoyée dans l'espace. En retenant cette chaleur, notre atmosphère permet à la Terre de rester suffisamment chaude pour y vivre. Sans elle, notre planète serait très froide, comme Mars.

Le climat de la Terre a toujours connu des cycles naturels de changement, en fonction de la quantité d'énergie solaire absorbée par l'atmosphère. En fait, au cours des 650 000 dernières années, la Terre a connu sept périodes glaciaires et périodes de réchauffement.

Comprendre : la Terre

 

EN QUOI CE QUE NOUS VIVONS EST-IL DIFFÉRENT ?

Mais au cours des dernières centaines d'années, le pétrole, le gaz et le charbon ont alimenté les maisons, les voitures et les usines. Ces sources d'énergie libèrent dans l'atmosphère un gaz appelé dioxyde de carbone (CO2). Ce gaz retient la chaleur qui, autrement, s'échapperait de l'atmosphère terrestre. Résultat : on observe une augmentation de la température de la Terre, ce qui contribue au réchauffement global.

C'est pourquoi de nombreux scientifiques s'accordent à dire que la Terre se réchauffe actuellement à cause de l'activité humaine. Comment le savent-ils ? Grâce à des études approfondies, ils savent que le climat se réchauffe environ 10 fois plus vite que la moyenne des périodes de réchauffement précédentes. Ils ont également exclu les facteurs naturels qui ont causé le réchauffement dans le passé.

La température moyenne de la Terre a augmenté d'environ 1,1 °C au cours des 2000 dernières années. Cela semble peu, mais les scientifiques pensent que l'augmentation de la température a provoqué la fonte des glaciers, les épisodes de sécheresse et la disparition des récifs de corail.

 

COMMENT LES CHOSES PEUVENT-ELLES ÉVOLUER ?

Les effets du changement climatique ne se limitent pas à la température. L'eau plus chaude modifie les schémas des courants océaniques, ce qui affecte les schémas météorologiques mondiaux.

Certains endroits enregistreront davantage de précipitations, ce qui pourrait entraîner des inondations, tandis que d'autres en enregistreront moins, ce qui pourrait être synonyme de sécheresse. Les tempêtes tropicales pourraient être plus violentes et l'élévation continue du niveau de la mer due à la fonte des glaces polaires pourrait pousser des populations entières à quitter leur maison.

les plus populaires

    voir plus

    Les pikas d’Amérique vivent principalement en haute montagne, jusqu’à 4 300 mètres d’altitude. Parfaitement adaptés à leur environnement, ils sont affectés par le moindre changement climatique.

    PHOTOGRAPHIE DE Kristi Odom

    Des centaines d'espèces végétales et animales ont déjà subi des modifications dues au changement climatique. Le pika d'Amérique, par exemple, est un petit mammifère qui vit dans les régions montagneuses fraîches de l'ouest de l'Amérique du Nord - en fait, il peut mourir lorsqu'il est exposé à des températures supérieures à 25˚C. Lorsque le climat des montagnes se réchauffe, le pika grimpe à la recherche d'un habitat plus frais. Mais que se passera-t-il lorsque les températures au sommet deviendront trop chaudes pour le pika ?

    D'autres espèces profiteront d'un monde plus chaud, mais dans certains cas, ce sera une mauvaise nouvelle pour l'Homme. Les moustiques vecteurs de maladies se développant par temps chaud et humide, davantage de personnes pourraient contracter des maladies telles que le paludisme à mesure que la Terre se réchauffe.

     

    QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

    Beaucoup de choses ! Nous pouvons encore agir, de manière collective et individuelle, pour garder la Terre en bonne santé. Voici quelques conseils pour réduire la quantité de dioxyde de carbone que nous émettons :

    • Au lieu de te déplacer en voiture, utilise les transports publics, marche ou prends ton vélo lorsque cela est possible. Faire 15 kilomètres à pied ou à vélo chaque jour au lieu de prendre la voiture permet d'éviter l'émission de 1,9 tonne de dioxyde de carbone dans l'atmosphère chaque année.
    • Réduis et réutilise les choses autant que possible. Les usines émettent beaucoup de dioxyde de carbone lorsqu'elles fabriquent de nouveaux produits, surtout lorsque ceux-ci contiennent du plastique (l'achat de produits fabriqués à partir de verre et de plastique recyclés émet également du dioxyde de carbone, mais dans une moindre mesure). Fais réparer tes appareils et tes vêtements au lieu d'en acheter de nouveaux. 
    • Lave tes vêtements à l'eau froide et suspends-les pour les faire sécher au lieu d'utiliser un sèche-linge.
    • Les appareils électroniques consomment de l'énergie même lorsqu'ils sont éteints, alors débranche-les lorsque tu ne les utilises pas. Cela pourrait permettre à ta famille d'économiser environ 200 euros par an sur sa facture d'énergie.
    • Mange moins de viande et de produits laitiers. Les animaux d'élevage émettent un autre gaz qui piège la chaleur, le méthane. Selon certaines études, le bétail est responsable d'environ la moitié des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.
    • Achète des aliments et des produits cultivés localement et de saison afin de réduire les émissions dues au transport des produits. Autant que possible, essaie de choisir des aliments sans emballage.

    Cet article a initialement paru sur le site kids.nationalgeographic.com en langue anglaise.

    les plus populaires

      voir plus
      loading

      Découvrez National Geographic

      • Animaux
      • Environnement
      • Histoire
      • Sciences
      • Voyage® & Adventure
      • Photographie
      • Espace
      • Vidéos

      À propos de National Geographic

      S'Abonner

      • Magazines
      • Livres
      • Disney+

      Nous suivre

      Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.