Espace

Comment observer l'éclipse solaire partielle du 15 février

Les observateurs chanceux de l'hémisphère sud pourront voir la Lune éclipser le Soleil dans la journée de jeudi prochain.Tuesday, February 13, 2018

De Andrew Fazekas
Une éclipse solaire partielle transforme le soleil en un fier croissant dans le ciel de Bavière.

Quelques observateurs du ciel chanceux pourront assister au merveilleux spectacle de l'éclipse solaire partielle qui aura lieu jeudi 15 février prochain. La silhouette sombre de la Lune glissera pour se superposer au soleil dans un ballet majestueux.

Le spectacle commencera en fin d'après-midi pour les observateurs vivant en Amérique du Sud, dans le Pacifique Sud et en Antarctique. Selon votre situation géographique, vous pourrez observer (avec des protections adaptées) jusqu'à 60 % de la surface du soleil occultée par le disque lunaire.

Voici nos conseils pour profiter de ce rare événement céleste.

QU'EST-CE QU'UNE ÉCLIPSE SOLAIRE PARTIELLE ?

La Lune passe entre la Terre et le Soleil tous les mois, mais ces trois corps célestes ne sont pas toujours alignés au même moment, parce que l'orbite de la Lune est légèrement inclinée par rapport à celle de la Terre. Il lui arrive donc de passer au-dessus ou en-dessous de notre planète.

Une éclipse solaire totale se produit lorsque les trois corps célestes sont alignés exactement au même moment. Pendant une éclipse totale, le disque lunaire fait de l'ombre au Soleil. Cette configuration peut se produire uniquement durant la nouvelle lune, quand le Soleil et la Lune sont en conjonction par rapport à la Terre, environ tous les 18 mois. Mais selon votre situation géographique, une éclipse solaire totale ne sera visible que tous les trois siècles environ.

Pendant une éclipse partielle, plus commune, la Terre passe dans l'ombre de son satellite. Ce type d'événements peut se produire en moyenne deux à quatre fois par an, et créer un spectacle moins spectaculaire mais toutefois impressionnant.

 

D'OÙ PUIS-JE OBSERVER L'ÉCLIPSE PARTIELLE DU 15 FÉVRIER ?

La portion de disque solaire occultée par la Lune dépendra de votre situation géographique.

Les mieux placés seront ceux se trouvant le plus au sud du continent américain, ou près de 40 % du Soleil sera couvert à l'apogée de l'éclipse. Et les rares personnes se trouvant sur la côte est de l'Antarctique pourront voir près de 60 % de la surface solaire couverte pendant quelques minutes.

Plus l'on se dirige vers le nord, moins le disque solaire sera éclipsé. En Argentine, les habitants de Rio Gallegos verront environ 34 % du soleil grignotés par la Lune, tandis que les Buenos-Airiens n'assisteront qu'à une éclipse partielle couvrant 17 % de l'astre.

 

QUAND AURA LIEU CETTE ÉCLIPSE PARTIELLE ?

Le "grignotage" commencera à 17h55 (heure de Paris) le jeudi 15 février prochain, quand la silhouette de la Lune ira rencontrer le Soleil. L'éclipse atteindra son apogée à 19h51 heure de Paris, et se terminera deux heures plus tard, à 21h47. En Amérique et Sud et en Antarctique, le Soleil sera alors très bas à l'horizon.

Pour en savoir plus sur les lieux d'observation de l'éclipse, vous pouvez visiter des sites comme EclipseWise.com.

 

AI-JE BESOIN DE LUNETTES SPÉCIALES POUR OBSERVER L'ÉCLIPSE ?

Oui. Il ne faut jamais regarder le ciel directement sans protection oculaires. Même pendant les éclipses partielles, le Soleil continue de briller suffisamment pour provoquer des lésions irréversibles. Si vous désirez observer l'éclipse solaire, munissez-vous de lunettes spéciales ou d'un télescope qui filtre suffisamment la lumière du soleil pour réduire les rayons UV et infrarouges.

Des télescopes dotés de filtres spéciaux permettent aux spectateurs d'observer l'éclipse partielle en toute sécurité.

Si vous ne trouvez ni filtre ni lunettes de protection, un simple sténopé vous permettra d'observer le ciel en toute sécurité. Un sténopé est un dispositif optique très simple permettant d'obtenir un appareil photographique dérivé de la camera obscura. Il s'agit d'un trou de très faible diamètre. Utilisez un crayon pour trouer un morceau de carton et tenez le pour faire en sorte que la lumière du Soleil ne passe que par le petit trou.

La nature crée aussi ses propres sténopés, comme par exemple des trous dans les feuilles des arbres. Si vous vous trouvez dans une région boisée, scrutez le sol pendant l'éclipse pour voir si vous pouvez saisir un peu de spectacle d'ombre et lumière.

 

ET SI JE RATE CETTE ÉCLIPSE PARTIELLE ?

Cette année, nous aurons deux autres éclipses solaires partielles. Une éclipse le 13 juillet sera visible depuis le sud de l'Australie, tandis qu'une éclipse le 11 août assombrira le ciel du nord de l'Europe et de l'Asie du Nord-Est.

La prochaine éclipse solaire totale aura lieu le 2 juillet 2019 pour les observateurs du Pacifique Sud, du Chili et de l'Argentine.

Si vous vivez en Amérique du Nord, il vous faudra attendre jusqu'au 8 avril 2024 pour voir la prochaine éclipse solaire majeure. Ce jour là, l'ombre profonde de la lune traversera le continent sur une trajectoire diagonale allant du Texas au Maine.

À vos télescopes !

 

Andrew Fazekas, le spécialiste des cieux nocturnes, est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe et le présentateur des projections Mankind to Mars proposées par NG Live!. Retrouvez-le sur Twitter, Facebook et sur son site.

Lire la suite