Espace

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mars

Ce mois-ci, levez les yeux au ciel pour observer la formation de duos planétaires, des lumières fantomatiques et un magnifique équinoxe de printemps.Friday, March 1, 2019

De Andrew Fazekas
La lumière zodiacale ajoute une touche de flou à cette image dans la région centrale de la Voie Lactée.

Le mois de mars nous donnera l'occasion d'observer la dernière Super Lune de l'année 2019, ainsi qu'une série de superbes jumelages cosmiques. Vous aurez même l'occasion d'entr'apercevoir les lueurs fantomatiques générées par les nuages ​​de particules interplanétaires.

Dépoussiérez donc vos jumelles et à vos calendrier !

 

LES MONDES DOMINENT L'AUBE — 1ER AU 3 MARS

Trois planètes lumineuses rejoindront le croissant de lune à l'aube, début mars.

Dès le début du mois, les lève-tôt pourront voir VénusJupiter et Saturne se donner rendez-vous, bientôt rejoints par une Lune décroissante. Ce groupe céleste brillera dans le ciel du sud-est environ une heure avant le lever du Soleil pendant quelques jours d'affilée.

 

MARS A RENDEZ-VOUS AVEC LA LUNE — 11 MARS

Mars, toute de rouille vêtue, sera suspendue près de la Lune le 11 mars.

Tournez les yeux vers l'ouest quand l'obscurité tombera cette nuit-là pour voir le croissant de lune s'approcher de Mars dont la lueur la fera ressembler à une étoile orange. Les deux mondes sembleront séparés d'environ sept degrés ; leur duo se formera vers minuit.

 

LE LION RENCONTRE LA LUNE — 18 MARS

Le 18 mars, la Lune glissera près du cœur de la constellation du Lion.

Le 18 mars, cherchez la lune gibbeuse croissante s'approchant de Régulus, l'étoile la plus brillante de la constellation du Lion. L'étoile bleu-blanche se trouvera à environ 76 années-lumière mais ne semblera séparée de la Lune que de deux degrés, soit la largeur de vos deux doigts du milieu tenus à bout de bras. Le duo cosmique glissera dans le ciel nocturne en tandem, mais ils se seront sensiblement écartés l'un de l'autre une fois l'aube venue.

 

L'ÉQUINOXE DE PRINTEMPS — 20 MARS

Sur le plan astronomique, l'équinoxe du printemps est l'un des quatre principaux tournants du cycle saisonnier de notre planète.

L'axe de la Terre est incliné par rapport au Soleil. Ainsi, pendant la majeure partie de l'année, un hémisphère est incliné ou orienté vers le Soleil, en fonction des saisons. Cependant, les équinoxes de mars et de septembre indiquent les points où les deux hémisphères sont également exposés. Le mot « équinoxe » vient du latin qui signifie « nuit égale » et c'est sur ces deux jours que les périodes d'obscurité et de luminosité observées au cours de notre cycle de 24 heures semblent être à peu près de la même durée, soit environ 12 heures chacune.

Cette année, l'équinoxe de mars aura officiellement lieu à 20h58 (21h58 TU) le 20 mars, annonçant l'arrivée du printemps dans l'hémisphère Nord. Bien que certaines régions du nord aient encore l’impression d’être en hiver, force est de constater que la Terre se réchauffe à mesure que le soleil de midi monte et que les jours s’allongent.

 

LA SUPER LUNE ÉCLAIRERA LE CIEL — 20 MARS

Ajoutant l'effervescence provoquée par l'équinoxe, la nuit du 20 mars, verra la Lune atteindre officiellement sa phase la plus longue, une distance minimale avec la Terre et sa taille maximale, donnant lieu à un spectacle désormais connu sous le nom de super lune.

Super lune est le terme populaire pour désigner une pleine ou une nouvelle lune qui en astronomie coïncide avec une distance minimale séparant notre satellite de la Terre.

L'orbite de la Lune autour de la Terre n'est pas un cercle parfait mais a une forme plutôt allongée. Cela signifie que la distance entre la Lune et la Terre change au cours de cette danse céleste de quelques milliers de kilomètres, atteignant un périgée (le point le plus proche) et une apogée (le point le plus éloigné) à intervalles réguliers. Si la phase de la pleine lune se situe au même moment qu'un périgée particulièrement proche, nous obtenons une super lune. Cette coïncidence cosmique a déjà eu lieu deux fois en 2019 et la Super Lune du mois de mars sera la troisième et dernière de l'année.

La différence de taille du disque lunaire entre une pleine Lune moyenne et une Super Lune est négligeable. Dans ce cas précis, elle sera environ 13 % plus lumineuse et plus grande que la normale. Mais il n'est rien d’aussi captivant que de regarder ce globe géant se lever à l’est après le coucher du soleil.

En outre, la pleine lune de mars est connue sous le nom de Pleine lune du ver dans l'hémisphère nord, apparemment parce que c'est à ce moment-là que le sol commence à se ramollir et que les vers de terre commencent à apparaître. La dernière pleine Lune coïncidant avec l'équinoxe de mars a été observée le 20 mars 1981.

 

LES LUMIÈRES ZODIACALES — 21 MARS

Environ une heure après le coucher du soleil et pendant les deux semaines qui suivront, les fervents observateurs du ciel de l'hémisphère nord pourront traquer l'un des phénomènes astronomiques les plus insaisissables : la lumière zodiacale.

Dans l'obscurité de la campagne, ce faisceau de lumière en forme de pyramide se confond facilement avec les lumières d'une ville lointaine à l'horizon. Mais cette lumière est en réalité causée par la lumière du soleil réfléchie par la poussière cosmique suspendue entre les planètes.

Le meilleur moment pour capter ce ciel fantomatique est environ une heure après le coucher du soleil, en regardant vers l'ouest. La tache de lumière apparaîtra avant de traverser la constellation du taureau.

 

LA LUNE A RENDEZ-VOUS AVEC JUPITER — 27 MARS

Saturne et Jupiter suivront la Lune le 27 mars.

La Lune décroissante se joindra à Jupiter à l'aube du 27 mars, offrant une excellente occasion d'observer la plus grande planète du système solaire. Même les jumelles de faible puissance révéleront les quatre principales lunes de la géante gazeuse, également appelées les lunes de Galilée. N'oubliez pas de vous tenir près d'un mur ou de fixer les jumelles à un trépied pour éviter de trembler.

 

LA LUNE ESCORTE SATURNE — 29 MARS

Fin mars, la Lune se tournera du côté de Saturne.

Le 29 mars, à l'aube, cherchez Saturne teinté de jaune et perché à droite de la Lune, à mi-hauteur du ciel sud-est. Si vous en avez un, n'oubliez pas de positionner votre télescope sur la géante gazeuse pour mettre en évidence ses célèbres anneaux.

À vos télescopes !

 

Andrew Fazekas est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe. Retrouvez le sur Twitter et Facebook

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite