Espace

Nos conseils pour mieux observer les étoiles

Et mieux appréhender les mystères du ciel nocturne.

De Katie Knorovsky

Que l'exploratrice National Geographic Munazza Alam parcoure un sommet sacré à Hawaï ou les plateaux arides du Chili, son objectif est toujours le même : percer les mystères cosmiques du ciel nocturne. Cette diplômée d'astronomie et d'astrophysique à l'Université Harvard se concentre sur l'identification d'exoplanètes et la recherche de vie extraterrestre. Suivez ses conseils pour mieux observer les étoiles.

 

NE FAIRE QU'UN AVEC LA NATURE

Perché à près de 4 265 mètres, l'observatoire situé au sommet du Mauna Kea d'Hawaï est le plus grand du monde, avec 13 télescopes qui attirent les astronomes du monde entier. 

Mais un spectacle impressionnant est visible à l'œil nu à mi-chemin de la pente. "Il vaut mieux observer les étoiles à mi-altitude", explique Alam. "L'atmosphère au sommet est si mince que nos yeux ont du mal à s'adapter, à cause du niveau moindre d'oxygène."

 

FUYEZ LA LUMIÈRE DES VILLES

Recherchez des cieux sans nuages ​​loin des lueurs des villes. "L'observation des étoiles dépend aussi du facteur chance", admet Alam, qui s'appuie sur l'application Accu-Weather pour des prévisions de dernière minute. L'application Dark Sky Finder identifie les spots à proximité présentant des conditions idéales et répertorie plus de mille sites dans le monde entier avec des critiques et des instructions.

 

FAITES PLUS QUE REGARDER

Téléchargez l'application Sky Guide et maintenez votre téléphone vers le ciel pour avoir un plan de la voie lactée. Vous serez en mesure d'impressionner les autres astronomes en reconnaissant les planètes et les constellations. Pour prendre des photos, apportez un déclencheur à distance pour les expositions longues et sachez quels paramètres de votre appareil photo il vous faut sélectionner en utilisant une application comme PhotoBuddy.

 

TENEZ-VOUS PRÊTS

Si vous vous dirigez vers des altitudes plus élevées, prenez votre temps pour éviter le mal de l'altitude. Et apportez de quoi vous couvrir. Sur le Mauna Kea, par exemple, les températures sont de 15 à 20 degrés plus basses que sur la plage. Alam transporte également une boussole et une lampe de poche rouge (pour que ses yeux restent habitués à l'obscurité) ainsi que du café et du chocolat pour rester éveillée.

Lire la suite