L’épave du Juneau, navire de la Seconde Guerre mondiale, a été retrouvée dans le Pacifique

Le célèbre navire de guerre américain avait coulé après avoir été frappé par une torpille japonaise le 13 novembre 1942.mercredi 21 mars 2018

De Sarah Gibbens
L'USS Juneau en février 1942.

Pendant la Seconde guerre mondiale, les frères Sullivan étaient les visages du sacrifice patriotique aux États-Unis.

Les cinq frères - George, Frank, Joe, Matt et Al - sont morts à bord du USS Juneau, après que le navire a été frappé par une torpille japonaise le 13 novembre 1942.

Leur histoire, telle que racontée sur le site historique de la Marine américaine, prétend qu'ils se sont engagés après l'attaque de Pearl Harbor, avec la réserve de ne servir que s'ils pouvaient naviguer ensemble. Les frères se sont donc tous engagés sur l'USS Juneau pendant la bataille de Guadalcanal, une attaque alliée majeure contre les positions japonaises dans les îles Salomon.

Quand le navire de guerre a coulé, 687 personnes - dont les cinq frères - ont coulé avec lui. Seulement 10 ont été sauvés dans les jours qui suivirent la destruction du navire.

Des affiches de guerre américaines affichant fièrement l'image des frères Sullivan portaient la mention de « portés disparus ». Les affiches ajoutaient : « ils ont fait leur part ». Deux ans après leur mort, le film de Lloyd Bacon J'avais cinq fils célébrait leur histoire sur grand écran.

Image de l'épave de l'USS Juneau retrouvée au large des îles Salomon.

Les restes du navire sur et par lequel ils ont péri ont été mis au jour la semaine dernière.

Reposant à près de 4000 mètres sous la mer, au large des îles Salomon, les restes épars de l'USS Juneau jonchent le plancher océanique. Le navire naufragé a été retrouvé par Paul Allen, co-fondateur de Microsoft et philanthrope qui a utilisé pour ce faire son propre navire océanographique Petrel.

Ce n'est pas la première découverte faite par Allen à bord du Petrel : pour en nommer quelques-unes, l'équipe a mis au jour l'épave de l'USS Lexington à 804 kilomètres au large des côtes australiennes au début du mois, celle de l'USS Ward près de Pearl Harbor en décembre dernier et celle de l'USS Indianapolis dans la mer des Philippines en août dernier.

Un robot sous-marin autonome (AUV) utilisé par le Petrel a détecté le Juneau le 17 mars dernier. Un véhicule sous-marin télécommandé a ensuite vérifié qu'il s'agissait bien là de l'épave du navire de guerre.

Les images sous-marine du naufrage montrent les métaux lourds mêlés au sable. Les balanes et autres formes de vie marine ont rongé depuis longtemps le métal.

« L'histoire de l'équipage de l'USS Juneau et des frères Sullivan incarne le service et le sacrifice de toute une génération », a déclaré le vice-amiral américain Rich Brown dans un communiqué de presse. Brown est également le commandant de l'USS Sullivans, qui a été nommé ainsi en hommage à la fatrie.

Allen et son équipe prévoient de continuer à utiliser le Pétrel pour rechercher des épaves et d'autres artefacts pouvant avoir une valeur historique.

Lire la suite