Comment les pyramides de Gizeh ont-elles été construites ?

L'ingénierie antique à Gizeh est si impressionnante qu'aujourd'hui encore, la manière dont les pyramides ont été construites reste un grand mystère.

De Brian Handwerk
Original skyscrapers

Les trois célèbres pyramides de Gizeh et leurs complexes funéraires élaborés ont été construits pendant une période de construction frénétique, entre 2 550 et 2 490 avant J.-C. Les pyramides ont été construites par les pharaons Khéops, Khéphren et Mykérinos.

PHOTOGRAPHIE DE Cordon Press

Les pyramides de Gizeh ont été construites pour durer une éternité. Ces tombes monumentales sont des vestiges de l'époque de l'Ancien Empire égyptien et furent construites il y a environ 4 500 ans.

Les pharaons égyptiens s'attendaient à devenir des dieux dans l'au-delà. Pour se préparer au monde à venir, ils érigèrent des temples aux dieux et des tombes pyramidales massives pour eux-mêmes, remplies de tout ce dont ils auraient besoin pour se guider et subsister dans l'au-delà.

Le pharaon Khéops commença le premier projet de pyramide de Gizeh vers 2 550 av. J.-C. Sa grande pyramide est la plus grande de Gizeh et culmine à 147 mètres au-dessus du plateau. Ses 2,3 millions de blocs de pierre estimés pèsent chacun en moyenne de 2,5 à 15 tonnes.

Le fils de Khéops, le pharaon Khéphren, construisit la deuxième pyramide de Gizeh, vers 2 520 av. J.-C. Sa nécropole comprenait également le Sphinx, un mystérieux monument en calcaire avec un corps de lion et une tête de pharaon. Il se pourrait que le Sphinx soit la sentinelle de tout le complexe funéraire du pharaon.

La troisième des pyramides de Gizeh est considérablement plus petite que les deux premières. Construite par le pharaon Mykérinos vers 2 490 avant JC, elle comportait un temple mortuaire beaucoup plus complexe.

Chaque pyramide n'est qu'une partie d'un complexe plus vaste, comprenant un palais, des temples, des fosses...

 

LA CONSTRUCTION

Les exploits de l'ingénierie antique à Gizeh sont si impressionnants qu'aujourd'hui encore, les scientifiques ne savent pas exactement comment les pyramides furent construites. En revanche, ils ont beaucoup appris sur les personnes qui les ont construites et sur le pouvoir politique nécessaire pour y parvenir.

Les bâtisseurs étaient des ouvriers égyptiens qualifiés et bien nourris qui vivaient dans une ville temporaire proche. Les fouilles archéologiques menées sur ce site fascinant révélèrent une communauté très organisée, riche en ressources, qui devait être soutenue par une autorité centrale forte.

Comment a-t-on construit les pyramides de Gizeh ?

Il est probable que les communautés de toute l'Égypte fournissaient des travailleurs, ainsi que de la nourriture et d'autres produits essentiels, pour ce qui était devenu en quelque sorte un projet national visant à montrer la richesse et le pouvoir des anciens pharaons.

Ces révélations ont amené Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes et explorateur National Geographic, à déclarer que, dans un sens, ce sont les pyramides qui ont construit l'Égypte, et non l'inverse.

 

PRÉSERVER LE PASSÉ

Si les pyramides ont aidé à construire l'Égypte ancienne, elles l'ont aussi préservée. Gizeh nous permet d'explorer un monde disparu depuis longtemps.

« Beaucoup de gens pensent que le site n'est qu'un cimetière au sens moderne du terme, mais c'est bien plus que cela », déclare Peter Der Manuelian, égyptologue du Museum of Fine Arts de Boston et de l'Université Tufts. « Dans ces tombeaux décorés, vous avez des scènes merveilleuses de tous les aspects de la vie dans l'Égypte ancienne, il ne s'agit donc pas seulement de la façon dont les Égyptiens mourraient, mais de la façon dont ils vivaient. »

L'art funéraire comprend des représentations d'anciens agriculteurs travaillant dans leurs champs et s'occupant du bétail, de la pêche et de la chasse au gibier, de la menuiserie, des costumes, des rituels religieux et des pratiques funéraires.

Les inscriptions et les textes permettent également des recherches sur la grammaire et la langue égyptiennes. « Presque tous les sujets que vous souhaitez étudier sur la civilisation pharaonique sont disponibles sur les murs des tombes de Gizeh », explique Der Manuelian.

Pour rendre ces précieuses ressources accessibles à tous, Der Manuelian dirige le projet d'archives de Gizeh, une énorme collection de photographies, de plans, de dessins, de manuscrits, de dossiers d'objets et de carnets d'expédition de Gizeh, qui permet des visites virtuelles du plateau.

Des archives plus anciennes préservent des peintures ou des inscriptions qui ont disparu depuis, capturent des artefacts qui ont été perdus ou détruits, et ouvrent les portes des tombes qui ne sont pas accessibles au public.

Avec les résultats des fouilles les plus longues jamais menées à Gizeh, à savoir l'expédition de Boston du Harvard-Museum of Fine Arts (1902-1947), Der Manuelian espère ajouter du contenu international et faire des archives le dépôt en ligne central du monde pour le matériel lié à Gizeh.

Il souligne toutefois que rien ne pourra jamais reproduire, ni remplacer, l'expérience d'une visite personnelle à Gizeh.

L'attrait touristique de ces structures a décliné depuis l'avènement du printemps arabe en 2011 : l'Égypte a depuis connu un bouleversement politique qui a duré des années. 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Histoire
Tanis, la mythique cité perdue
Histoire
Qui était Toutânkhamon ?
Histoire
Le tombeau de cette reine égyptienne est resté intact pendant plus de 4 000 ans
Histoire
Les lignes de Nazca, l’un des plus grands mystères d'Amérique du Sud
Histoire
Archéologie : la découverte exceptionnelle des trésors des tombes royales d’Ur

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.