Photographie

Si la banquise fond, c'est toute la culture inuit qui risque de disparaître

Prises en étau entre le réchauffement climatique et l'effacement de leur culture, les communautés Inuits de l'Arctique canadien peinent à s'adapter.Wednesday, July 24, 2019

De Acacia Johnson
Photographie De Acacia Johnson
lancer le diaporama

Au printemps, à l'heure où les animaux entament leur migration vers le nord sous un soleil éternel, les enfants inuits rejoignent leurs familles pour des semaines entières de camping à travers l'Arctique canadien. Ils apprennent les techniques de chasse et les valeurs culturelles transmises de génération en génération depuis plus de 5 000 ans.

Ces trois dernières décennies, la glace la plus épaisse (et la plus ancienne) grâce à laquelle subsiste l'écosystème arctique, a perdu près de 95 % de sa masse. Les aînés ne sont plus en mesure de déterminer les routes sûres pour voyager sur une glace dont l'épaisseur diminue jour après jour et la migration des animaux est perturbée. L'avenir de la glace et des communautés qui y ont élu domicile est incertain.

 

Acacia Johnson est une photographe originaire de l'Alaska, elle axe son travail sur les relations humaines dans les régions polaires. Elle a effectué plus de 55 expéditions dans ces régions en tant que photographe et guide d'expédition.
Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.
Lire la suite