Photographie

Le quotidien des patients atteints d'Alzheimer en 13 images poignantes

La photographe Maja Daniels a choisi de mettre en lumière le sombre quotidien des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

De Alexandra E. Petri
Photographie De Maja Daniels
Un des résidents jette un œil à travers le hublot de la porte verrouillée qui marque la sortie du département.

Lors de sa visite dans un hôpital gériatrique dans le nord-ouest de la France, la photographe Maja Daniels est tombée sur une porte verrouillée dotée de hublots. Derrière cette porte, une personne tentait d'attirer son attention. La photographe a souhaité en savoir plus et a appris que cette porte menait à un service sécurisé dédié aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer, destiné à assurer leur sécurité et à leur empêcher de vagabonder et de se perdre.

« L'image de cette porte m'a saisie », confesse Maja Daniels.

lancer le diaporama

Cette porte a ouvert la voie à sa série intitulée “Into Oblivion” (« Dans les méandres de l'oubli », en français), un projet documentaire mettant en lumière les nombreux problèmes inhérents aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer ainsi que l'indifférence générationnelle de la société envers ses aînés. Projet photographique conduit sur trois ans, “Into Oblivion” a été le premier bénéficiaire du Bob and Diane Fund, une subvention dédiée au secteur de la photographie qui soutient financièrement les récits visuels autour de la maladie d'Alzheimer et de la démence.

Tandis que cette bourse a permis à la photographe de publier le documentaire, ce dernier a inspiré de petits changements au sein de l'hôpital qui l'a accueillie pour sa réalisation. Lorsque Maja Daniels a présenté ses images aux membres du personnel, ils ont été choqués par les photos qui montraient les personnes derrière la porte.

« Les choses qui nous sont les plus difficiles à voir sont parfois celles qui se passent sous nos yeux », explique la photographe.

Peu de temps après, les équipes ont recouvert la porte de papier peint afin qu'elle se fonde dans le décor et attire moins les patients.

« Même ces petits changements ont leur importance », affirme Maja Daniels.

 

Le fonds Bob et Diane a été fondé par Gina Martin, employée National Geographic Creative, en hommage à sa mère, décédée de la maladie d'Alzheimer en 2011, et à son père Bob. Le ou la photographe sélectionné.e reçoit une bourse de 5 000 $ (l'équivalent de 4 235 €) destinée à financer son travail.

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 29 octobre 2017