Des ovocytes humains ont été cultivés en laboratoire pour la première fois

Porter des ovocytes à maturité en laboratoire pourrait être un nouveau moyen de lutter contre l'infertilité.

photographie de

Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à cultiver des ovocytes humains à maturité en laboratoire.

Ces ovocytes n'ont pas été fécondés, mais s'ils s'avèrent viables, cette avancée scientifique pourrait permettre un meilleur traitement de l'infertilité. 

« Cela pourrait révolutionner le traitement de l'infertilité que nous connaissons aujourd'hui, » avance Mindy Christianson, experte dans les traitements de l'infertilité à l'université Johns Hopkins.

Si vous n'avez que peu de souvenirs de vos cours de biologie portant sur les ovocytes et les follicules, vous vous demandez certainement en quoi cette expérience est révolutionnaire. Qu'est ce que « porter des ovocytes à maturité » peut-il bien signifier ?

La réponse est liée au phénomène biologique complexe qui se produit chaque mois dans le corps d'une femme.

 

COMMENT LES OVOCYTES ARRIVENT À MATURITÉ

Il est souvent dit que les femmes naissent avec tous les ovocytes qu'elles produiront au cours de leur vie - environ un million - mais ces « œufs » ne sont pas prêts à être fécondés.

Au lieu de cela, chaque ovocyte commence son développement sous la forme d'une petite cellule qui doit passer par un processus de croissance complexe avant de pouvoir être fécondé. C'est le processus que les chercheurs sont parvenus à reproduire en laboratoire.

À partir de la puberté et jusqu'à la ménopause, au cours du cycle menstruel, un ovocyte par cycle pourra terminer sa première division de méiose lors de l'ovulation. L’ovocyte est expulsé à partir de l’un des follicules de De Graaf, représentant l'étape finale du développement folliculaire avant l'ovulation.

Normalement, les ovocytes se développent un par un dans les follicules et mettent plusieurs mois à arriver à maturité. Aujourd'hui, avant qu'un ovocyte puisse être libéré par l'un des deux ovaires - pour une fécondation in vitro ou pour être congelé et fécondé plus tard - il doit d'abord être porté à maturité pour pouvoir être fécondé. C'est pour cela qu'un traitement hormonal est administré pour stimuler le processus de maturation.

conception
conception

Le nouveau protocole scientifique pourrait permettre aux tissus ovariens de libérer les ovocytes directement et ceux-ci pourraient être portés à maturité plus tard, en laboratoire.

 

PROLONGER LA FERTILITÉ

Les femmes atteintes de cancers, qui peuvent être rendues stériles par la chimiothérapie, pourraient être les premières bénéficiaires de cette avancée majeure.

« J'ai une patiente atteinte d'un cancer qui doit reporter sa chimiothérapie de deux semaines pour porter ses ovules à maturité, » explique Mindy Christianson. La nouvelle méthode permettrait à une telle patiente d'extraire ses ovules pour les porter à maturité plus tard.

Bien que des tests supplémentaires soient encore nécessaires pour déterminer si ces ovocytes peuvent être fécondés et produire des embryons en bonne santé, Mindy Christianson rappelle que les autres traitements de l'infertilité comme la cryoconservation ou la congélation des ovocytes se sont développés rapidement. Cela la conforte dans l'idée qu'un ovocyte porté à maturité en laboratoire pourrait être bientôt utilisé dans le cadre des traitements de l'infertilité.

« Je ne pense pas que ce sera le cas dans un futur immédiat, mais je peux l'imaginer dans un horizon proche, » conclut-elle.

Lire la suite